L'Espagne réussit son emprunt mais à des coûts élevés

Pour son emprunt de 2,220 milliards d'euros en obligations à deux, trois et cinq ans, l'Espagne a encore du consentir ce jeudi des taux d'intérêt particulièrement élevés, quelques heures avant de dévoiler le montant de l'aide dont ses banques ont besoin, dans le cadre du plan de sauvetage européen.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)

L'Espagne a emprunté jeudi 2,220 milliards d'euros en obligations à deux, trois et cinq ans, mais a encore vu ses taux d'intérêt s'envoler, quelques heures avant de dévoiler le montant de l'aide dont ses banques ont besoin, dans le cadre du plan de sauvetage européen.

Pour la première fois, les taux à cinq ans dépasse les 6%

Le taux a plus que doublé sur l'échéance à deux ans, passant à 4,706% contre 2,069% lors de la dernière émission similaire le 1er mars, et il a aussi grimpé sur l'émission à trois ans (5,457% contre 4,876% le 17 mai) et sur celle à cinq ans (6,072% contre 4,960% le 3 mai). Selon les médias espagnols, c'est la première fois depuis la création de l'euro que l'Espagne franchit la barre symbolique des 6% pour emprunter à cinq ans.

Malgré cela, le Trésor en a profité pour emprunter un peu plus que prévu, le haut de la fourchette visée jeudi se situant à deux milliards d'euros. Alléchés par ces taux d'intérêt élevés, les investisseurs ont encore une fois été nombreux, avec une demande qui a dépassé les 7,7 milliards d'euros.

Cette envolée des taux, déjà constatée mardi lors d'une précédente émission obligataire, révèle la tension persistante des marchés, impatients de savoir combien la zone euro devra prêter à l'Espagne pour redresser son secteur bancaire, fragilisé depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008. L'Eurogroupe s'est mis d'accord le 9 juin pour accorder au pays une aide financière pouvant aller jusqu'à 100 milliards d'euros, mais Madrid doit encore chiffrer et déposer sa demande.

Les besoins des banques espagnoles connus en fin d'après-midi

Le gouvernement dévoilera en fin d'après-midi les résultats des audits menés par les cabinets allemand Roland Berger et américain Oliver Wyman, qui ont étudié les besoins des banques espagnoles. "Le marché attend un chiffre entre 60 et 70 milliards d'euros", commente la maison de courtage Renta4. Madrid pourrait dans la foulée déposer sa demande formelle d'aide européenne, profitant d'une réunion de l'Eurogroupe prévue dans l'après-midi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 21/06/2012 à 16:04
Signaler
"L'Espagne réussit son emprunt mais à des coûts élevés" = L'ESPAGNE NE REUSSIT PAS SON EMPRUNT !

le 21/06/2012 à 16:22
Signaler
elle ne remboursera pas donc c'est plutot réussi comme opération ^^

à écrit le 21/06/2012 à 15:44
Signaler
Ils sont en pleine hallucinations ces pauvres espagnols ..emprunter à 6% quand même un pays comme l?Espagne !!!c'est une attitude quasi religieuse ces engagements devant ces banque ... Bon solstice à tous et surtout aux scandinaves qui sont partis ...

à écrit le 21/06/2012 à 15:30
Signaler
La demande se monte à 7,762 milliards. Le Wall Street Journal précise que: "la demande provenait massivement des banques espagnoles". Le coupon obtenu par les prêteurs pour le 2 ans: 4,706% (contre 2,069% le 1er mars), pour le 3 ans, 5,547% (contr...

à écrit le 21/06/2012 à 13:43
Signaler
Les espagnols veulent 2Mds les banques en proposent 7. Il n'y a pas de crise de liquiditée Ils n'ont cas emprunté au moins cher Pourquoi les taux montent ? Les états ne seraient-ils pas complices des banques en proposant des taux élévés pour faire...

à écrit le 21/06/2012 à 12:24
Signaler
Et l'on s'étonne que les allemands ne veuillent pas d'eurobonds, bientot le tour des la France avec toutes les dépenses annoncées.

le 21/06/2012 à 12:31
Signaler
...avec des eurobonds Madrid payerait moins cher sa dette, n'aurait pas besoin de demander l'aide de l'Europe et donc de solliciter les deniers du contribuable allemand, principal contributeur

le 21/06/2012 à 14:01
Signaler
@Oui, mais.., N importe quoi, avec les euros bonds, qui serait «garant» en dernier ressort des obligations ???? Les allemands, car se sont les seuls qui ont un chequier correcte !!!

le 21/06/2012 à 14:55
Signaler
@satan Et grâce à qui les Allemands ont-ils un chéquier correct ?? Grâce aux importations des autres pays d'europe qui se sont endettés pour remplir le carnet de commande de Frau Merkel !

le 21/06/2012 à 16:53
Signaler
@Oui, mais..., satan et JH : Nous vivons dans un monde complètement absurde, idiot et aveugle. Que voulez-vous....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.