Craintes pour la croissance allemande

Philipp Rösler, le ministre de l'Économie allemand, a évoqué vendredi des "risques importants" pour la croissance allemande en raison du "ralentissement de l'environnement international".

1 mn

Copyright Reuters

L'économie allemande devrait progresser modérément au deuxième trimestre mais fait face à des "risques importants" liés à la crise de la dette de la zone euro, a déclaré vendredi le ministre de l'Economie, Philipp Rössler.

"Après la forte croissance du premier trimestre, la tendance s'est sensiblement affaiblie en raison du ralentissement de l'environnement international", a dit le ministre allemand dans un communiqué, avant la publication des chiffres du produit intérieur brut attendue mardi. "Par dessus tout, la crise de la dette dans certains pays de la zone euro pèse sur l'économie, suscitant des incertitudes et de la prudence chez les entreprises", a ajouté le ministre. "Les perspectives pour l'économie allemande sont par conséquent prudentes et comportent des risques importants".

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 13/08/2012 à 6:52
Signaler
C'est plein de germanophiles ici, de germanophiles ou de petainistes?! En fait il faudrait dire plein de sarkozystes aujourd'hui. Ce besoin de se soumettre aux Teutons et même de les admirer de certains français restera une des enigmes du XXe siècle ...

à écrit le 13/08/2012 à 6:44
Signaler
Avec L'Agenda 2010 la SPD de Schröder a trahi le socialisme au bénéfice du gros capital allemand et aux dépens non de la classe ouvrière allemande ou seulement en premier lieu, mais aux dépens de la classe ouvrière et des économies des autres pays de...

à écrit le 12/08/2012 à 23:52
Signaler
La croissance, c'est pour les vieux !

à écrit le 10/08/2012 à 14:09
Signaler
La théorie du découplage allemand, c'est comme la neutralité belge en 1940 : un concept d'avenir !

à écrit le 10/08/2012 à 11:39
Signaler
J'attends avec délectation les réactions de ceux qui nous expliquent à longueur de temps que l'economie allemande est découplée des autres grandes économies (intéressant comme point de vue sur la 1ère puissance exportatrice du continent : un pays exp...

le 10/08/2012 à 13:43
Signaler
Si l' Allemagne a un petit passage à vide j' en connais qui vont tirer le diable par la queue . Souvenez vous, la première région de France équipée du tout à l' égoût fut l'Alsace ...pendant son séjour sous l' aigle impérial !

le 10/08/2012 à 13:59
Signaler
@Henri, si l'Allemagne chute je préfère pas savoir où on en sera nous même.

le 10/08/2012 à 14:05
Signaler
Un petit passage à vide ? Comme en 1923 ou dans les années 30 ? Là c'est plus la théorie du découplage, c'est carrément de la superstition...

le 10/08/2012 à 14:08
Signaler
@henri, malheureusement il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, alors les progermanistes convaincus le resterons contre vents et marées. Travaillant depuis 6 ans pour une société allemande (racheté peu auparavent par des américains) j'e...

le 10/08/2012 à 14:13
Signaler
Aka : au même endroit, dans le trou !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.