L'Espagne sort (enfin) de la récession

 |   |  198  mots
Madrid affiche une croissance de 0,1% du produit intérieur brut (PIB), selon les chiffres officiels provisoires publiés ce mercredi.
Madrid affiche une croissance de 0,1% du produit intérieur brut (PIB), selon les chiffres officiels provisoires publiés ce mercredi. (Crédits : Reuters)
L'Espagne est sortie au troisième trimestre de la récession dans laquelle elle était plongée depuis deux ans, avec une croissance de 0,1% du produit intérieur brut (PIB), selon les chiffres officiels provisoires publiés ce mercredi.

Enfin !  Au troisième trimestre, l'Espagne affiche une croissance de 0,1% de son produit intérieur brut (PIB), d'après les chiffres officiels provisoires publiés ce mercredi. Certes le chiffre n'est pas mirobolant mais il permet de déclarer la péninsule ibérique officiellement sortie de la récession dans laquelle elle était enlisée depuis deux ans.

Une demande intérieure en berne

Aussi timide soit-elle, cette sortie de récession, après neuf trimestres consécutifs de contraction de l'économie, est portée par "l'apport positif" des exportations mais reste fragilisée par une demande interne en berne, explique l'Institut national de la statistique dans un communiqué.

Un taux de chômage encore trop élevé

Sur l'ensemble de l'année, le gouvernement conservateur prévoit un recul du PIB de 1,3%, un peu mieux qu'en 2012 où il avait baissé de 1,6%. Il attend une croissance de 0,7% en 2014.

Reste que l'économie espagnole demeure plombée par un (trop) important  taux de chômage de 25,98% au troisième trimestre, malgré une légère amélioration sur le front du marché du travail.

Pour aller plus loin: Bill Gates investit dans le BTP espagnol. Comme c'est bizarre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2013 à 13:05 :
Grâce a un smig a 800 € que le FMI voudrai encore voir baisser de 10%
Réponse de le 31/10/2013 à 13:30 :
les impôts !
Réponse de le 31/10/2013 à 13:31 :
les impôts !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :