Pays-Bas : recul surprise des eurosceptiques

 |   |  439  mots
Le parti eurosceptique de droite de Geert Wilders a subi un recul surprise ce jeudi
Le parti eurosceptique de droite de Geert Wilders a subi un recul surprise ce jeudi (Crédits : reuters.com)
Selon les premières projections, les alliés du FN auraient réalisé un score décevant aux Pays-Bas. Les Chrétiens-démocrates et les Libéraux de gauche seraient en tête.

Aux Pays-Bas, les Eurosceptiques de droite apparaissent comme les grands perdants surprise de ces élections européennes. Les Néerlandais ont voté ce jeudi 22 mai pour leurs députés européens. Les résultats officiels ne seront connus que dimanche à 23 heures, comme dans l'ensemble de l'Europe. Mais, à la différence du Royaume-Uni, on dispose déjà de premières projections sorties des urnes.

Chrétiens-démocrates ou libéraux de gauche en tête

Et c'est une surprise ! Ce sont trois partis traditionnels qui sont arrivés en tête. Les Chrétiens-démocrates du CDA, qui étaient en retrait dans la politique nationale depuis des années, arriveraient en tête avec 15,4 % des voix. C'est une très bonne nouvelle pour Jean-Claude Jucnker, le candidat du PPE dont fait partie le CDA, car ces derniers obtiendraient ainsi 5 sièges, deux de plus que prévu. Ils devancent de peu les Libéraux de gauche du D66 qui sont crédités de 15,3 % des voix et qui étaient les favoris du scrutin. La bataille pour la première place sera donc serrée et certaines enquêtes donnent D66 devant le CDA.

Déception chez les eurosceptiques

Le PVV, parti eurosceptique de droite de Geert Wilders, allié au FN français, ne recueillerait que 12,2 à 12,7 % des voix, ce qui ne lui donnerait que 3 sièges sur les 26 des Pays-Bas. C'est inférieur de près de trois points aux 15,4 % des voix obtenus lors des élections législatives de 2012 et c'est loin des 16 à 17 % que lui promettaient voici quelques semaines les sondages. C'est donc une défaite claire et ce doit être ce soir une déception pour ses alliés français ce soir. La défaite pourrait même être plus lourde, car certains sondages ne leur donnent que la quatrième place, derrière le VVD du premier ministre libéral Mark Rutte.

Derrière le PVV, l'autre parti eurosceptique, de gauche cette fois, le SP, obtient avec 10 % le même score que lors du scrutin législatif de 2012. Un score également décevant pour lui qui devrait aussi lui donner « sièges. » Là aussi, c'est une déception pour les Socialistes, moindre cependant que pour le PVV.

Le gouvernement et l'austérité sanctionnés

Enfin, les partis du gouvernement de Mark Rutte ont été durement sanctionnés pour leur politique d'austérité : le VVD libéral obtiendrait 12,3 %, les travaillistes du PvdA seulement 9,8 %, leur plus bas historique. En 2012, les deux partis avaient regroupé 40 % des voix, ils ont mobilisé 22 % des exprimés cette fois. Le tout, avec une très faible participation : 35 % au mieux. En 2009, il avait été de 36,9 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2014 à 20:23 :
Y-a-t-il des machines à voter aux Pays bas?
Réponse de le 24/05/2014 à 8:43 :
Vous aussi croyait qu' on peut manipuler les résultats en inversant le courant alternatif ,et le plus devient moins et vice versa . Ce doit être possible. Un ingénieur pourrait confirmer
a écrit le 23/05/2014 à 13:29 :
Les français vont se montrer sous leur vrai jour aux yeux de l'Europe et du monde. Un peuple qui ne comprend rien à rien, mais qui donne des leçons de démocratie à tout le monde. On peut rire de la démocratie aux Etats-Unis, c'est facile, mais le jour où l'extrême-droite + extrême-gauche pèsera 40% des électeurs aux USA n'est pas près d'arriver.
Réponse de le 23/05/2014 à 18:39 :
bravo aussi aux anglais qui augmentent le taux d'eurosceptiques.
La claque va être cinglante pour les europhiles dans deux jours .Je savoure déjà ma joie et j'ai mis le champagne au frais
a écrit le 23/05/2014 à 9:57 :
On attend maintenant les explications alambiquées des "spécialistes" qui vont devoir faire un virage à 180°. L'important sera qu'ils prennent tous un air grave et qu'ils expliquent avec le plus grand aplomb que tout cela était prévisible. On verra bien si il y en a un seul pour dire qu'il s'est trompé.
a écrit le 23/05/2014 à 9:43 :
Sondage , seulement un sondage
a écrit le 23/05/2014 à 8:47 :
Rien sur le taux d'abstention ? S'il avait baissé ou stagné, la défaite du Hollandais Volant serait totale.
a écrit le 23/05/2014 à 8:46 :
Que personne n'oublie que l'on fabrique une fois de plus le consentement. Et que le budget propagande de l'organisation de Bruxelles a été augmenter pour mettre des trolls européistes sur les forum. Le vote "utile" a montré ses limites depuis quarante ans qu'il est pratiqué. Cette fois ci, disent-ils, ils ont compris qu'il fallait revoir le système. Ces grands meneurs ont donc laissé pourrir le système pendant tout ce temps ? Non la place est bien trop bonne pour eux. Parfaits séides de l'oligarchie supra nationale, pour laquelle les nations sont des obstacles aux bonnes affaires. Les promesses des eurobabas (croissances, paix, chomage, etc.) sont a mettre en regard de leurs prédications catastrophistes si nous sortons de ce bourbier. Après eux le choléra paraît-il; Mais avec eux la peste, la soumission et le totalitarisme.
Réponse de le 23/05/2014 à 18:44 :
@ attention Attention
j'aime votre commentaire. Les slogans alarmistes ne m'impressionnent pas et c'est le coeur léger, que j'irai voter "eurosceptique" dimanche.
a écrit le 23/05/2014 à 7:44 :
Y-a-t-il des machines voter aux Pays bas?
Réponse de le 24/05/2014 à 9:13 :
Et non! Faut arrêter la paranoïa. Le système de vote n'est pas le même qu'en france mais il se fait pareillement avec un buletin papier
a écrit le 23/05/2014 à 2:34 :
Ce mauvais résultat est une bonne chose car les partis séparatistes sont contradictoires à ce vote en Europe qui ne peut pas être tout le temps remise en cause mais doit être améliorée. On ne va pas non plus revenir aux régions française d'avant le Moyen Age à chaque vote tous les 5 ans, on vote pour des programmes constructifs et pour améliorer les choses pas pour tout mettre en l'air comme le fait le FN et d'autres et qui n'ont rien de réaliste en plus comme solutions.
Réponse de le 23/05/2014 à 8:04 :
Taux de participation de 35%, avec une large majorité des nationalistes ou souverainistes ou eurosceptiques pour un total de 23%, ces résultats sont on ne peut plus claires, c'est un désastre pour l'UE technocratique et merkelienne actuelle.
Réponse de le 23/05/2014 à 11:28 :
@réponse : Je ne vois pas en quoi l’absentions est un échec pour l’Europe. L'abstention est au contraire le signe que des adultes vaccinés, font suffisamment confiance à l'Europe pour lui faire une confiance aveugle et laisser les autres citoyens choisir à leur place. C'est en toute connaissance de cause qu'ils restent dans leur fauteuil plutôt que de donner leur avis.
a écrit le 23/05/2014 à 2:34 :
Ce mauvais résultat est une bonne chose car les partis séparatistes sont contradictoires à ce vote en Europe qui ne peut pas être tout le temps remise en cause mais doit être améliorée. On ne va pas non plus revenir aux régions française d'avant le Moyen Age à chaque vote tous les 5 ans, on vote pour des programmes constructifs et pour améliorer les choses pas pour tout mettre en l'air comme le fait le FN et d'autres et qui n'ont rien de réaliste en plus comme solutions.
Réponse de le 23/05/2014 à 8:26 :
Bonjour, vous semblez confondre 'Europe" (le continent) et "Union Européenne" (une construction juridique)

La France a plusieurs milliers (6500 il me semble) de contrat a long terme avec de nombreux pays d’Europe mais aussi étranger.

Ce sont des contrat sur 30 ans bien souvent (des contrat d'approvisionnement en énergie par exemple) en effet, les états ont besoin de ce type de contrats afin d'assurer le long terme pour se développer.

Sortir de l'Union Européenne n'aurait donc aucun impact sur ces contrats et ne nous isolerait en rien du reste du monde. Pas de retour au moyen age donc...

D'autre par le FN, comme tous les autres partis, ne souhaite pas vraiment sortir de l'union européenne, il souhaite créer une Europe des nations, bref "une autre Europe". ( c'est ça la grande arnaque du FN)

Le seul parti en France qui défend la position claire d'une sortie juridique de l'UE, c'est l'UPR.

Cordialement.
a écrit le 22/05/2014 à 22:40 :
Les Pays-Bas ne vont actuellement pas très bien économiquement; le pragmatisme a toujours été un bon moyen pour développer un tolérance à la frustration; mécanisme important pour éviter de futures frustrations. Les français font exception; socialement dans notre société la contestation infantile est tolérée à l'âge adulte. Il ne se déploie pas qu'au niveau des syndicats. Nous savons que des adultes français vont voter FN et d'autres groupuscules patriotiques de gauche et droite. La courbe de la frustration ne va pas s'inverser dans nôtre pays. Ainsi que l'image désastreuse que renvoie ce pays et qui sera chèrement payé.
Réponse de le 22/05/2014 à 22:57 :
Pas sûr que la France soit la plus mal classée, énumérons les critères et constatons. Il y a des pays qui renvoient des images bien pires, et pas des moindre, et ces pays font partie de l'OCDE ...je ne parle pas des autres.
Réponse de le 23/05/2014 à 7:57 :
Le consentement, la docilité, la servitude volontaire et la non remise en question du pouvoir en place sont très exactement les critères du nouveau citoyen 'européen" que nos oligarques tentent de mettre en place...a vous lire, il semble qu'ils y arrivent de mieux en mieux

Quelle plaisir que gouverner a leur bon vouloir sans devoir faire face a une quelconque opposition.

Il y a ceux qui collaborent, qui subissent et qui se plient (comme dans les sombres années 40) et les autres qui résistent et s'opposent. C'est ça l'histoire de la France, et il faudra faire avec.

D'ailleurs, si l'on devait se replonger dans cette sombre époque, quel camp auriez vous choisi ?

L'histoire se répète, sous une autre forme, mais le fond reste le même.
Réponse de le 23/05/2014 à 11:08 :
@ @exception culturelle
Il ne me semble pas que les Hollandais aient été particulièrement collabos en 40, pour reprendre votre idée.
a écrit le 22/05/2014 à 22:30 :
Ces résultats confirment que l'UE est par terre.
Réponse de le 23/05/2014 à 2:35 :
Et ca avancerait à quoi ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :