Standard & Poor's : les Pays-Bas pleurent leur Triple A... Chypre sourit

 |   |  308  mots
L'agence Standard & Poor's a abaissé d'un cran la note des Pays-Bas et relevé celle de Chypre.
L'agence Standard & Poor's a abaissé d'un cran la note des Pays-Bas et relevé celle de Chypre. (Crédits : reuters.com)
L'agence de notation Standard & Poor's a dégradé la note des Pays-Bas qui perdent donc leur triple A. En revanche, celle de Chypre a été relevée, avec une perspective stable.

Un pays du nord blâmé, un pays du sud encouragé... L'agence Standard & Poor's renverse un peu la carte économique de l'Europe ce vendredi. Elle a privé les Pays-Bas de leur AAA ce vendredi et avancé la note de Chypre d'un cran.

Craintes sur la croissance des Pays-Bas

La note souveraine des Pays-Bas a été abaissée d'un cran à AA+. Les perspectives de croissance de la cinquième puissance économique de la zone euro sont moins favorables que prévu selon S&P.

"Le taux de croissance tendanciel du PIB réel par habitant reste décidément inférieur à ceux de pays au développement économique élevé comparable", explique l'agence. 

Le dernier trio des Triple A

Le pays est toujours noté triple A par Fitch et Moody's. Désormais seuls trois pays de la zone euro obtiennent encore la note suprême auprès des trois principales agences de notation: l'Allemagne, le Luxembourg et la Finlande.

La note de Chypre relevée

Par ailleurs, Chypre voit à l'inverse sa note relevée d'un cran. Elle passe à "B-", avec perspective stable contre  "CCC+". Cela signifie que sa capacité de remboursement est moins précaire que par le passé. L'agence estime que:

"les risques de réalisation qui persistent alors qu'approche l'échéance du plan triennal de la Commission européenne, du Fond monétaire international et de la Banque centrale européenne sont contrebalancés par le potentiel de redressement que nous voyons se dessiner dans l'économie chypriote".

"Nous pensons que le gouvernement chypriote --qui a passé avec succès les deux premiers contrôles de la Troïka-- continuera à respecter scrupuleusement le programme de recommandations décidé avec la Troïka", a indiqué l'agence, soulignant que ce programme "a amélioré le profil de la dette du pays, couvrant ses besoins d'emprunt (...) jusqu'en mars 2016".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2013 à 16:45 :
S & P en passe de perdre son triple Z...
a écrit le 29/11/2013 à 16:03 :
"Standard & Poor's" ça existe toujours ce machin!
a écrit le 29/11/2013 à 15:28 :
"Un pays du nord blâmé, un pays du sud encouragé"

Nous on est entre les deux, vive la France!

Plus sérieusement, on sait tous que standard and poor's n'est qu'un bras armé de l'ultralibéralisme bancaire anglosaxon et s'attaque en priorité ceux qui ne sont pas autant soumis à l'exploitation de la populace au profit des actionnaires qu'eux
a écrit le 29/11/2013 à 10:54 :
Il est bon de rappeler à l'envi que ces agences n'ont pas vu venir les 2 dernières crises boursières/financières/économiques !! quelques bandes de fonctionnaires bien au chaud tout au plus.
a écrit le 29/11/2013 à 9:35 :
Et qui est là pour les notés ces agences!!!,,,, Heureusement pour elles personne!!!!
a écrit le 29/11/2013 à 9:21 :
Ahhhh, que c'est bon. Après mon horoscope du matin, nos analystes américains qui lisent dans les entrailles de poulet (de lehman, d'enron, d'AIG, Fanny Mae....) viennent de bien me faire rire. Que c'est bon ces sketches récurrents, au moins on se poile bien et c'est important en cette période de crise !!!
a écrit le 29/11/2013 à 9:11 :
De B+ à CCC- chez moi c'est une diminution aussi.
a écrit le 29/11/2013 à 9:11 :
ah oui, les mêmes qui avaient noté les CDS avant 2008 AAA et 6 mois après on a vu le résultat, je suis étonné que des personne lisent encore leur notation,

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :