Le Portugal atteindra son objectif de réduction de déficit pour 2014, selon Fitch

 |   |  275  mots
La Cour constitutionnelle portugaise a validé jeudi dernier des réductions des salaires des fonctionnaires jusqu'à fin 2015.
La Cour constitutionnelle portugaise a validé jeudi dernier des réductions des salaires des fonctionnaires jusqu'à fin 2015. (Crédits : Reuters)
Lisbonne parviendra à ramener son déficit public à 4% du PIB en 2014 comme prévu, a estimé mardi l'agence de notation dans une analyse des récentes décisions de la justice portugaise concernant d'importantes mesures de rigueur.

Le Portugal se rapproche petit à petit du seuil fixé par Bruxelles des 3% de déficit budgétaire public annuel à ne pas dépasser. Le pays est en passe d'atteindre les 4% de déficit pour cette année, selon l'agence de notation Fitch. Elle a expliqué ses prévisions optimistes dans un communiqué:

"Le dernier jugement rendu par la Cour constitutionnelle approuvant une partie des mesures de réduction des dépenses a diminué le risque qui pèse à court terme sur le redressement budgétaire."

S'il "limite la flexibilité budgétaire à l'avenir", "le jugement renforce notre opinion selon laquelle le Portugal atteindra son objectif d'un déficit public à 4% du PIB en 2014. En 2013, il atteignait 4,5%.

Un déficit à 2,75% prévu pour 2015

Pour 2015, l'agence de notation prévoit un déficit à 2,75% du PIB, légèrement au-dessus de l'objectif de 2,5% fixé par le gouvernement "en raison d'une prévision de croissance plus prudente".

La Cour constitutionnelle portugaise a validé jeudi 14 août des réductions de salaires des fonctionnaires jusqu'à fin 2015. Elles seront interdites à partir de 2016.

Cette solution, qui représente des économies de 34 millions d'euros par mois jusqu'à la fin de l'année, vient remplacer en partie une mesure inscrite au budget 2014 et retoquée fin mai par la plus haute instance judiciaire du pays.

La taxe sur les pensions de retraite rejetée

La Cour s'est par ailleurs prononcée contre l'introduction à partir de janvier prochain d'une taxe sur les pensions de retraite. La mesure devait rapporter 372 millions d'euros par an en pérennisant les coupes budgétaires appliquées dans le cadre du plan de sauvetage international dont le Portugal est sorti mai dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2014 à 7:48 :
Si le Portugal tient son objectif de déficit, cela annonce potentiellement du mauvais temps pour les taux d'intérêt français à la même échéance...
a écrit le 20/08/2014 à 4:30 :
ca ce n'est pas la france
il bos

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :