Les Franciscains au bord de la faillite après des années de mauvaise gestion

 |   |  222  mots
L'ordre des Franciscains a été fondé en 1270 par Saint François d'Assise. Il compte aujourd'hui 13.600 membres dans 110 pays.
L'ordre des Franciscains a été fondé en 1270 par Saint François d'Assise. Il compte aujourd'hui 13.600 membres dans 110 pays. (Crédits : Reuters)
L'ordre religieux fait l'objet d'investigations judiciaires sur des soupçons de malversation. Le supérieur de l'ordre en appelle aux dons pour sauver les Franciscains de la faillite.

Les Franciscains rattrapés par l'économie... L'ordre religieux a annoncé être dans une situation financière délicate, voire extrêmement précaire. "La curie générale se trouve confrontée à de graves, et je souligne graves, difficultés financières", écrit dans une lettre ouverte Frère Michael Perry, supérieur des Franciscains. Il a appelé les provinces qui sont autonomes à contribuer au sauvetage financier de l'ordre des Franciscains dont le siège se situe à Rome. L'ordre compte actuellement 13.600 frères dans 110 pays.

Dans cette lettre publiée le 17 décembre, Frère Michael Perry a indiqué que les Franciscains ont fait preuve de mauvaise gestion depuis 2003. Il soupçonne des malversations, et des "activités financières douteuses".

Enquête judiciaire ouverte

Il affirme avoir saisi la justice tandis que le trésorier général de l'ordre démissionnait de ses fonctions. D'après un magazine italien, Panorama, les malversations s'élèveraient à plusieurs dizaines de millions d'euros qui auraient été versés dans des sociétés en Suisse où une enquête judiciaire a été ouverte pour "trafics illicites".

D'autres journaux font état de luxueux travaux de rénovation d'hôtels romains, loin des standards imposés jadis par Saint François d'Assise qui appelait à vivre dans la pauvreté et la simplicité à l'image du Christ.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/12/2014 à 5:33 :
Si elles le voulaient, les franciscaines pourraient leur remonter les bretelles....? !
a écrit le 24/12/2014 à 15:08 :
Les vrais héritiers de St François d'Assise, sont les "Franciscains spirituels", restés dans la pureté d'origine : ils ont été systématiquement persécutés et éliminés par les Franciscains actuels, lesquels ont commencé leur carrière en collaborant avec les Dominicains pour mener l'Inquisition. Soit 5 siècles de police religieuse impitoyable, modèle de la Gestapo et du Guépéou. Après cela, cet ordre est lui aussi devenu cynique et sans scrupules : il a perdu son âme, comme le constate (bien tardivement) le pape actuel.
a écrit le 24/12/2014 à 9:51 :
Le Vatican qui vient de découvrir des dizaines de millions d euros cachés n'a qu'à les subventionner.
a écrit le 23/12/2014 à 20:36 :
Jesus fricotait avec les publicains et mangeait à leur table !Qui sont les publicains ? Ceux qui levent les impots au benefice des romains et du tetrarque Herode Antipas !Ils étaient detestés et hais par l'ensemble de la population y compris les pauvres qui étaient préssurés .D'ailleurs Jesus prit un publicain avec lui Mathieu c'est tout dire ...........
Réponse de le 05/01/2015 à 23:43 :
ce que vous dites témoigne de votre ignorance
a écrit le 23/12/2014 à 20:31 :
Il parait qu'il y aurait 7 péchés capitaux. Capitaux, j'adore le mot... Ca fleure bon le Goldman et le Rothschild. Grands adeptes de la Religion de l'Argent, ceci écrit. D'aucun m'aurait dit qu'il faisait le travail de dieu. Vous dire... Des dieux comme cela, je vous en fait 3 par jour même en étant peu en forme...
a écrit le 23/12/2014 à 18:19 :
que Dieu fasse un miracle! Un cours de gestion pour la père intendant et le père supérieur. Montebourg a bien suivi des cours.
a écrit le 23/12/2014 à 16:16 :
La profession de foi de l'ordre n'est il pas la pauvreté ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :