Italie : la marine prend le contrôle du navire dérivant avec 450 clandestins à bord

 |   |  445  mots
Le navire a été identifié comme étant l'Ezadeen, un bâtiment de 73 mètres de long immatriculé en Sierra Leone. Selon un site internet consacré au trafic maritime, il serait parti de Chypre et sa destination officielle aurait été le port de Sète, dans le sud de la France.
Le navire a été identifié comme étant l'Ezadeen, un bâtiment de 73 mètres de long immatriculé en Sierra Leone. Selon un site internet consacré au trafic maritime, il serait parti de Chypre et sa destination officielle aurait été le port de Sète, dans le sud de la France. (Crédits : reuters.com)
Le navire a été abandonné par son équipage. L'armée de l'air italienne a lancé une opération de sauvetage.

Machines en panne et abandonné par son équipage, un navire dérivait dans la nuit de jeudi à vendredi près des côtes de l'Italie, avec 450 immigrés clandestins à son bord. Mais dans la matinée six hommes des garde-côtes italiens ont été déposés sur le cargo par un hélicoptère de l'aéronautique militaire et sont parvenus à en prendre le contrôle, a indiqué la marine militaire italienne.

Cette nouvelle affaire de clandestins abandonnés en pleine mer par les passeurs, qui rappelle l'odyssée du cargo Blue Sky M au début de la semaine, a été signalée par les garde-côtes italiens dans la soirée de jeudi.

Conditions météo difficiles

"Il y a 450 migrants à bord d'un navire marchand, qui n'a pas d'équipage, et qui s'approche de la côte des Pouilles", ont indiqué les garde-côtes sur leur compte Twitter.

Vers minuit heure locale (23h00 GMT), l'armée de l'air annonçait qu'il se trouvait à 65 kilomètres au large du cap de Leuca, à la pointe sud-est de l'Italie, dans une mer agitée, et précisait :

"En raison des conditions météorologiques difficiles, le navire ne peut être abordé que par la voie des airs"

Un navire sans équipage

Le navire a été identifié comme étant l'Ezadeen, un bâtiment de 73 mètres de long immatriculé en Sierra Leone. Selon un site internet consacré au trafic maritime, il serait parti de Chypre et sa destination officielle aurait été le port de Sète, dans le sud de la France. Une des personnes se trouvant sur l'Ezadeen a pu faire fonctionner la radio du bord et informer les garde-côtes que l'équipage avait abandonné le navire.

Les garde-côtes ont alors alerté un patrouilleur islandais, le Tyr, qui se trouvait dans les parages dans le cadre d'une mission pour Frontex, l'agence de l'Union européenne pour la surveillance des frontières. Le Tyr a pu rejoindre l'Ezadeen et naviguer parallèlement à lui, mais les conditions météorologiques rendaient impossible tout abordage par la mer.

Aussi l'armée de l'air a-t-elle annoncé que trois médecins se trouvant à bord du Tyr allaient être treuillés par hélicoptère sur l'Ezadeen afin de porter assistance à tout occupant qui en aurait besoin.

450 migrants par jour

L'Italie est confrontée depuis plusieurs années à un afflux croissant de clandestins qui tentent de gagner l'Europe par la Méditerranée au péril de leur vie. Le total des arrivées en Italie pour l'année 2014 dépasse 160.000, soit une moyenne de 450 migrants par jour, dont plus de la moitié sont syriens ou érythréens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2015 à 14:40 :
Tel un papillons attirais par la lumiere, personne ne pourras enpeche les pauvres d allez vivre dans les pays riche, l,,les europeens doivent prendre des mesures pour regule et endigue cette afflus afin de le traite H U M A I N E M E N T ???
Réponse de le 03/01/2015 à 15:19 :
Avez vous remarqué que lorsque vous tapez un commentaire, certains mots étaient soulignés de rouge ? Cela s'appelle un "correcteur orthographique". Faites un clic droit et suivez les instructions.
Réponse de le 03/01/2015 à 15:24 :
Tel un papillon attiré par la lumière, personne ne pourra empêcher les pauvres d'aller vivre dans les pays riches, Les européens doivent prendre des mesures pour réguler et endiguer cet afflux afin de le traiter H U M A I N E M E N T.
a écrit le 03/01/2015 à 11:03 :
En attendant, à Calais la nuit dernière a été chaude pour une histoire de plateaux repas. A voir sur le Parisien ou sur le Figaro, La Tribune faisant de la censure sur certaines informations.
a écrit le 03/01/2015 à 10:24 :
Ci normal vos avions qui bombardent en Syrie aura des conséquences négatives, en Égypte EU soutien un général de l'armée aura aussi des conséquences migratoire pour EU
a écrit le 03/01/2015 à 8:54 :
"La France a les moyens d’accueillir quelques centaines de syriens.". Voilà ce que je viens d'entendre ce matin sur RTL via l'interview de Mme Coste député à l'Assemblée Nationale.
a écrit le 03/01/2015 à 6:43 :
On nous prend vraiment pour des imbéciles car qui peut croire que le propriétaire de plusieurs tonnes d'acier s'en séparerait pour une misérable mallette de faux billets...
Réponse de le 03/01/2015 à 10:19 :
Bien vu , oui ????
a écrit le 02/01/2015 à 17:36 :
Chut, il ne faut pas le dire trop fort mais avant la panne, la destination initiale du navire était le port de Sète !
a écrit le 02/01/2015 à 15:31 :
On remarquera encore une fois que les italiens et les grecs sont en première ligne pour assister tous ces migrants. L'UE, malgré ses jolis plans de solidarité envers le traitement de l'immigration clandestine, majoritairement africaine et moyen-orientale (donc Méditerranée), laisse quand même ces 2 pays en première ligne, fort coûteux sur la longueur pour ces pays. C'est sûr que c'est pas demain que l'on verra des "boat people" dans la Baltique obligeant le Danemark ou la Pologne à se préoccuper du traitement. Donc, que Bruxelles tape sur ces pays, "laxistes" en austérité, en les laissant globalement se démerder avec la misère du monde est quand même légèrement scandaleux. Et de voir tous les autres pays européens geindre car ces 2 pays ont tendance à laisser un peu facilement se répandre les immigrés accueillis (les remettre dans la mer?) est également fort pathétique.
Réponse de le 02/01/2015 à 17:04 :
Ben, si t'as de la place chez toi ; et que tu es suffisamment fortuné je ne vois pas d’inconvénient à ce que tu les prennes en charge.
Réponse de le 02/01/2015 à 18:10 :
Les immigrés ne se sont jamais logés chez d'autres. Ils ont fait comme tout le monde : ils ont travaillé pour se loger.
Réponse de le 03/01/2015 à 8:55 :
On ne doit pas parler des mêmes...
a écrit le 02/01/2015 à 15:15 :
C'est organisé par le MÉDEF et les politiques pour avoir de la main d'œuvre a bon marché il faut bien qu'ils se remplissent leurs poches personnelles.
Réponse de le 03/01/2015 à 6:52 :
Tout à fait! Les sociaux traîtres sont à la manoeuvre pour importer des esclaves bon marché et réduire ainsi le coût du travail des français. Il y a plus de pognon pour le social que dans le budget de l'armée... qui ne défend plus que les intérêts des oligarques européens. A priori le gouvernement socialiste doit préparer en catimini une petite loi pour capter le vote des clandestins qui seront naturalisés pour l'occasion.
a écrit le 02/01/2015 à 14:10 :
Il fait bien un temps à faire du bâteau !
a écrit le 02/01/2015 à 14:09 :
On sent bien qu'il y a relâche des autorités durant l'entre deux fêtes.
Réponse de le 02/01/2015 à 14:42 :
En attendant on n'entend plus parler de l'avion d'AirAsia.
a écrit le 02/01/2015 à 13:12 :
Avez-vous entendu, ce matin, aux infos de france 2, le journaliste disait que certains français d'origine étrangère faisaient de faux certificats de paternité pour toucher les allocations et aides sociales françaises. Je ne m'étonne pas qu'une grande majorité de ces pauvres gens aient envie de venir en france, c'est humain, à leur place, j'en ferai autant et je profiterai des lois au maximum. C'est lamentable et tous ces immigrés n'y sont pour rien, c'est de la faute le l'incompétence de nos dirigeants
Réponse de le 02/01/2015 à 14:07 :
Est-ce que Marine est au courant ?
Réponse de le 02/01/2015 à 14:21 :
Non ! Racontes nous...
Réponse de le 02/01/2015 à 17:26 :
"ces pauvres gens... tous ces immigrés n'y sont pour rien..."
Le problème c'est moins la faute de nos dirigeants que la pitié que l'on peut avoir pour des gens qui ne sont qu'une nouvelle forme d'envahisseur.
Réponse de le 03/01/2015 à 6:57 :
Ce n'est pas de leur faute s'ils piétinent notre souveraineté territoriale... je vous souhaite d'être cambriolé par des immigrés innocents puis vous reviendrez nous dire tout le bien que vous pensez de vos "invités".
a écrit le 02/01/2015 à 10:19 :
Le 3ème cargo est attendu sous peu. Feignons la surprise...
a écrit le 02/01/2015 à 10:14 :
Ne reste t'il pas assez de terres en Palestine pour les accueillir ?
Réponse de le 02/01/2015 à 18:08 :
Pourquoi la Palestine ? Quel rapport ?
Réponse de le 03/01/2015 à 8:34 :
N'est ce pas une terre d'asile ?
a écrit le 02/01/2015 à 10:03 :
Mais que font les douanes au départ de ces bateaux.
a écrit le 02/01/2015 à 9:55 :
D'autres en leurs temps ont connu la chute des Pharaons, la chute de Rome, la chute de la civilisation Incas et vous, vous assistez à la chute de L'Europe et de la culture occidentale avec l'invasion progressive de l'obscurantisme et de la barbarie. Les chiens ne font pas des chats
a écrit le 02/01/2015 à 9:42 :
Ne serait ce pas plus facile de leur donner l'AME, la CMU et le RSA avant qu'ils ne débarquent chez nous.
a écrit le 02/01/2015 à 9:39 :
C'est plutôt bizarre ce laisser faire. Des cargos comme ceux là ont bien un armateur et un port de départ. C'est à demander si ce n'est pas les pays d'accueil qui organisent ces arrivées.
a écrit le 02/01/2015 à 9:35 :
il y a plus de 20 ans Jean Raspail avait annoncé ce flux migratoire dans "le camp des Saints. Quelle politique individuelle ou coordonnée ont les pays européens devant ce transfert envahissant de misère humaine?
a écrit le 02/01/2015 à 9:16 :
Visiblement les trafiquants ont trouvé la solution pour forcer les pays d'accueil: l'aide des médias!
a écrit le 02/01/2015 à 8:52 :
il faut donner en message fort aux organisAteurs ne laisser debarquer PERSONNE ET RECONDUIRE LE BATEAU D4OU IL VIENT C E PAYS DEVRAIT AU MOINS SAVOIR QUI PILOTE CES BATEAUX
Réponse de le 02/01/2015 à 9:01 :
Qu'on les emmène directement à Bruxelles dans les bureaux de Junker. Qu'il les prenne en charge à ses frais!
Réponse de le 02/01/2015 à 9:12 :
puisque l'on sait d'où il provient, escortons le à la départ case. Jusqu'où l' Europe pourra t elle absorber autant d'exilés qui nous viennent de toutes parts? Jusqu'à l'implosion ???
Réponse de le 02/01/2015 à 15:54 :
Les deux derniers mots...je l'espère pour 2015!!!
Réponse de le 02/01/2015 à 16:13 :
Comme message fort je propose une torpille dans la carlingue !
Réponse de le 02/01/2015 à 17:21 :
Pierre Paul Jacques Antoine Robert Alain Dominique François MIchel Frédéric Albert Hubert Eugène.....te soutiennent Raymond!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :