Xavier Musca succède à François Pérol à l'Elysée

Xavier Musca succède à François Pérol comme secrétaire général adjoint à la Présidence de la République aux termes de deux arrêtés publiés au Journal Officiel de ce vendredi.

 Xavier Musca succède à François Pérol comme secrétaire général adjoint à la Présidence de la République aux termes de deux arrêtés publiés au Journal Officiel (JO)  de ce  vendredi. François Pérol doit prendre la tête du futur groupe bancaire Caisse d'Epargne-Banque populaire à partir du lundi 2 mars. Un premier arrêté daté du 26 février met fin aux fonctions de François Pérol, un second, également daté du 26 février, annonce la nomination de Xavier Musca au même poste.
 

Nommé mercredi directeur général du groupe Banque Populaire et jeudi à la tête de la Caisse d'Epargne, François Pérol, 45 ans, est appelé à diriger la nouvelle banque née de la fusion des deux établissements. Il n'accèdera à la présidence du nouvel ensemble qu'une fois la législation modifiée, d'ici cet été.
La nomination de M. Pérol à la tête de ce qui sera le deuxième groupe bancaire français a suscité des critiques acerbes de l'opposition et des réserves au sein même de certains membres de la majorité.


Xavier Musca , 49 ans, est directeur du Trésor. Le choix de Xavier Musca s'explique par ses liens avec Nicolas Sarkozy, qui veut toujours s'entourer de collaborateurs qu'il connaît et par sa grande expérience des dossiers internationaux en période de crise. Il préside, depuis 2005 à Bruxelles, le comité économique et financier, instance discrète mais stratégique qui rassemble les directeurs du Trésor des pays de l'Union européenne. Xavier Musca a géré la crise financière avec François Pérol à l'Elysée et Antoine Gosset-Grainville, un inspecteur des finances passé par le cabinet de Pascal Lamy à Bruxelles et directeur de cabinet adjoint de François Fillon. 

Le successeur de Xavier Musca au Trésor devrait être Ramon Fernandez, un énarque de 41 ans. Sa carrière a mené ce fils de l'écrivain Dominique Fernandez au Fonds monétaire international 5FMI)  Il a suivi un cursus très complet à Bercy avant devenir directeur de cabinet de Xavier Bertrand au ministère des affaires sociales. 
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Mais pourquoi se précipiter avec ce jeu de chaises musicales ? On sait tous que F. Pérol n'a pas le droit légalement d'aller présider sa banque. Il va donc devoir quitter son poste dès que la commission de déontologie aura publié son avis négatif, et...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Une arrivée à la tête d'une nouvelle banque, cela se prépare. FP n'aura pas trop de ces quelques mois de printemps pour cela.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
une fois de plus on voit la lenteur de l administration francaise: a crise exceptionnelle la commission de déontologie aurait du etre capable de se reunir, analyser et décider en 48 heures

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.