Ce que compte dire Villepin à Sarkozy lors de leur tête-à-tête

L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac doit rencontrer le chef de l'Etat pour un tête-à-tête à l'Elysée ce jeudi. Officiellement, il s'agit de parler du G20, mais Dominique de Villepin compte bien aborder d'autres sujets. Ce dernier a également annoncé qu'il quittera l'UMP cette année.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Aurait-il jeté la rancune à la rivière ? Avant son tête-à-tête auquel il est convié jeudi à l'Elysée, Dominique de Villepin s'est laissé aller à quelques confidences sur la façon dont ses relations avec le chef de l'Etat ont évolué. "La question de la réconciliation ne se pose pas, j'ai tourné la page il y a plusieurs mois, je n'ai aucune forme de ressentiment envers Nicolas Sarkozy", a-t-il déclaré mardi lors d'une conférence de presse organisé à l'occasion d'un déplacement à Lyon, où l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac a notamment rencontré des jeunes des quartiers difficiles.

Interrogé sur ce qu'il comptait dire au chef de l'Etat, Dominique de Villepin a assuré à ses interlocuteurs qu'il aurait "la même franchise qu'avec Jacques Chirac" : "je lui disais des choses que les autres ne lui disaient pas. Je les dirai à Nicolas Sarkozy", a-t-il insisté avant de détailler les thématiques qu'il comptait aborder avec le chef de l'Etat. "L'enjeu est de savoir aujourd'hui si nous sommes capables, si le président de la république est capable de rassembler les Français, c'est ce qui me préoccupe (...) Il faut maintenant sortir de la politique des boucs émissaires", a-t-il notamment expliqué.

Hostile aux débats qui divisent les Français

Parmi les critiques qu'il compte adresser à Nicolas Sarkozy, l'ancien locataire de Matignon évoque les débats autour de l'interdiction de la burqa et de l'identité nationale. "Il faut plutôt rassembler les Français à un moment où les difficultés économiques, financières et sociales sont importantes", a-t-il insisté alors que la majorité présidentielle doit ouvrir un débat sur la place de l'islam en France.

Dominique de Villepin souhaite faire des propositions concrètes au sujet des événements qui secouent les pays arabes. "La France a une vocation, elle a un message à faire passer dans cette région, il faut que la France soit capable de regarder vers l'avenir", a-t-il dit. "Le premier devoir d'une diplomatie est de s'appuyer sur ces peuples qui sont non violents. Leur action mérite l'engagement de la France". De quoi laisser penser que si Michèle Alliot-Marie devait quitter le gouvernement, il serait prêt à prendre sa succession au Quai d'Orsay.

L'intéressé s'en défend. Dominique de Villepin l'assure. Il ne cherche à obtenir "aucun portefeuille ministériel" : "je me sens bien comme cela (...) Je peux apporter mon expérience, des propositions, ma parole est libre, indépendante." Invité d'Europe 1 ce jeudi, L'ancien Premier ministre a d'ailleurs vivement défendu les diplomates qui ont publié une tribune très critique vis-à-vis de l'Elysée : "Je vois notre diplomatie avec inquiétude connaître l'effacement alors même que les évènements dans le monde arabe, de l'autre côté de la Méditerranée, donne raison aux analyses de la diplomatie française. Et je connais aujourd'hui la frustration de ceux qui servent cette diplomatie française, de ne pas pouvoir donner tout ce qu'ils ont à donner" a-t-il estimé.

Copé regrette le départ de l'UMP de Dominique de Villepin

Par ailleurs, Dominique de Villepin, fondateur du mouvement politique "République solidaire" (RS), ne renouvellera pas en 2011 son adhésion à l'UMP. A cette annonce faite par Brigitte Girardin, secrétaire générale de RS,  le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé a exprimé ses regrets. Ce dernier a également précisé qu'il avait "beaucoup d'estime pour lui", et de "l'amitié", tout en rappelant qu'il a été "son ministre, et un ministre heureux, du temps où il (Dominique de Villepin) était Premier ministre",  rapporte l'agence France presse.

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 23/02/2011 à 18:19
Signaler
Je ne serai pas étonné de voir Mr VILLEPIN débarquer bientôt au ministère des Affaires étrangères Pourquoi Mr VILLEPIN veut rencontrer notre président alors qu'il vient de rendre sa carte de l'UMP, pour briguer un ministère ?, dans le genre : Si tu n...

le 25/02/2011 à 15:37
Signaler
Je trouvais Mr Villepin très digne, très éloquent sur les bancs de l'ONU contre la guerre en Irak ! c'est tout ! depuis les français ont oublié que sarko était pour cette guerre ...... Is se détestent vraiment ; quelle "parodie" !

le 26/02/2011 à 10:06
Signaler
cette hypothese reste fort possible puisqu'il n'ont aucune dignitée moi j'ai écouté son discour à la sortie de son entretien avec notre president il etait simplement LAMENTABLE je croyais encore un peu à lui mais la ce que j'ai vue et entendu c'eta...

à écrit le 23/02/2011 à 16:55
Signaler
Rassembler les Français quand vous gouvernez contre eux. Un peu de cohérence Messieurs ...!

à écrit le 23/02/2011 à 13:04
Signaler
C'est bonnet blanc et blanc bonnet tout ça !!! ou comment faire le buzz avec rien du tout, nada, zéro !! Aujourd'hui la politique c'est du vent, et je le déplore, il y a tant de problèmes à résoudre .....au boulot messieurs !!!

à écrit le 23/02/2011 à 10:17
Signaler
ce qu'il va lui dire : je quitte UMP en 2011 et je me présente sous ma propre étiquette en 2012 . Et cela electeurs de droite ca c'est une vraie bonne idéee va y Mr VILLEPIN il va y avoir un boulvard pour vous afin de reduire le vote SANCTION qui a...

à écrit le 23/02/2011 à 10:08
Signaler
comprendre l'empire d'alain soral

à écrit le 23/02/2011 à 8:41
Signaler
Sarko est trop imbut de sa petitesse pour écouter. DDV perd son temps il faut aller déloger ces pingouins qui ont mis la France plus bas que terre. ancien UMP je rejoints le mouvement de Dominique de Villepin vers la, victoire en 2012

à écrit le 23/02/2011 à 7:49
Signaler
qu'aura t il à dire de plus que d'habitude? sinon rien de constructif!

à écrit le 23/02/2011 à 7:28
Signaler
Comment voulez vous ? pouvez vous? rassembler les FRANCAIS apres avoir commis autant d'erreurs , de mensonges, de promesse non tenu IMPOSSIBLE je crois malheureusement que la seul chose que vous pourrez dire à notre PRESIDENT : le compte à rebour ...

à écrit le 22/02/2011 à 22:32
Signaler
Deux hommes plein de compréhension, l'un adepte du fleuret mouchté et l'autre de la charge à la hussarde, pas besoin de s'inquiéter.

à écrit le 22/02/2011 à 20:54
Signaler
avec tout ce qu'on lit et entend a la tv , radio ns avons envie de rester chez ns le jour des elections , rien ne changera alors a quoi bon se deplacer ce sera bien la premiere fois -

le 23/02/2011 à 18:26
Signaler
En êtes vous si sûr? Dommage, il va y avoir du sport Un ou une candidate inattendue pourrait bien sortir du chapeau vu le nombre de candidats disposés à se présenter à gauche comme à droite Et alors là, vous pourriez vous en mordre les doigts....de ...

à écrit le 22/02/2011 à 18:34
Signaler
Sû qu'il est en position de force; s'il se présente (même avec un faible résultat) NS est mort. S'il accepte d'intégrer l'équipe gouvernementale, des voix se reporteront sur Dupont Aignan, mais Sarko pourra s'en sortir.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.