Le point sur...les warrants

 |  | 565 mots
Les valeurs pharmaceutiques Aventis et Sanofi Synthélabo se sont appréciées en bourse vendredi dernier à la faveur des bons résultats semestriels d'Aventis. Quels mouvements avez-vous observé sur les warrants Citibank adossés à ces valeurs?Le titre Aventis a progressé de près de 5% vendredi à 79,4 euros. Cette hausse s'est traduite par une progression de 26% de notre warrant Aventis Call 110 qui présente les meilleures structures. En effet sa parité est de 5 pour 1 et il arrive à maturité le 24 septembre 2001, la probabilité que le titre Aventis dépasse les 110 euros à cette date est très forte, ce qui en fait notre meilleur produit sur cette valeur.Plus précisément au sujet de l'impact de l'appréciation d'Aventis sur les warrants, nous avons observé une recrudescence d'achats de put, notamment le put 50, qui arrive à maturité le 26 mars 2001 et le put 65 dont l'échéance est fixée pour le 24 septembre 2001. Les investisseurs ont donc clairement opté pour une stratégie de contre-tendance, prenant leurs bénéfices et achetant des put sur Aventis.L'impact sur les warrants Sanofi Synthélabo est beaucoup moins significative, les volumes sont naturellement bas car le prix d'exercice de ces warrants est faible à 60 euros comparé au prix de l'action de 56,7 euros en clôture lundi.La semaine dernière, les valeurs des équipementiers télécoms, Ericsson et Nokia en tête, ont chuté en bourse. Vendredi 21 juillet, Ericsson décrochait de près de 11% suite à l'annonce d'une perte inattendue dans la branche téléphonie mobile. Dans le sillage de son concurrent suédois, Nokia, escomptant un recul du bénéfice net par action au troisième trimestre, a perdu 21% jeudi.Quelle a été la répercussion de cette dépréciation du secteur sur vos warrants?Les investisseurs se sont tournés massivement vers des call. Ainsi, notre warrant Nokia le plus travaillé, le Call 60 qui sera à maturité le 19 juin 2001 et présente un delta de 50% a enregistré un volume moyen de transactions de 30 000 au cours des cinq séances de la semaine dernière. Cela représente en moyenne des échanges de 100 000 euros par jour.Pour Ericsson, le Call 275 a enregistré un volume important de 30 000 le 24 juillet dernier, soit la séance qui a suivi la chute de 11% du titre.Encore une fois, les investisseurs ont opéré une stratégie de contre-défense, ce qui n'est pas forcémént la meilleure stratégie car ils paient bien souvent un ticket d'entrée plus cher.Quels ont été les warrants les plus entourés au cours de la semaine dernière?Les warrants Danone ont été particulièrement entourés suite à la très forte hausse du titre la semaine dernière. En effet, la valeur Danone s'est adjugée 12,5% depuis le 26 juillet en finissant la séance à 162 euros lundi soir.Nous avons également enregistré une forte progression des achats de put sur AOL et Lucent Technologies en réaction à la correction des valeurs du Nasdaq de la semaine dernière, l'indice américain ayant chuté de plus de 10% en cinq séances. Le Put 50 Lucent Technologies figure d'ailleurs en tête du Top 20 de Citibank pour la semaine écoulée et affiche une variation de +128,57%. De la même manière, l'achat de put sur AOL a été très significative : le put 50 AOL, qui arrive à échéance le 12 décembre 2000, a progressé de 40,63%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :