SQLI reporte son introduction sur le nouveau marché

Et une de plus ! La correction sur les valeurs technologiques conduit nombre de candidats à l'introduction ou à l'augmentation de capital à différer leur projet. SQLI est le dernier en date. Créée en 1990, la société, positionnée à l'origine dans l'intégration de technologies client-serveur, a, à l'image de Fi System, sauté sur la vague Internet dès 1995. Elle vient chercher sur le marché boursier les fonds nécessaires à son développement autour des nouvelles technologies, un secteur qui représente aujourdhui 92 % de son chiffre daffaires. « Cette augmentation de capital, au terme de laquelle SQLI espère lever 40 millions d'euros, servira à financer notre croissance externe en France et en Europe, notamment par lacquisition de SSII », expliquait la direction de la communication de l'entreprise. Le capital de SQLI est aujourd'hui détenu à 72 % par les deux associés-fondateurs Alain Lefèbvre et Jean Rouveyrol. Innovacom et Dassault Développement, entrés dans la société l'été dernier, détiennent tous deux 18 %, les salariés possèdant le solde (10 %). Après l'augmentation de capital, les associés verront leur part se réduire à 58 %, les investisseurs à 14 % et les salariés à 8 %. Les 20 % restants seront mis sur le marché, soit 2 762 070 titres qui seront proposés dans une fourchette d'introduction comprise entre 15 et 17 euros, ce qui valoriserait la société autour de 200 millions d'euros. En 1999, SQLI a réalisé un chiffre d'affaires de 18 millions d'euros. Elle vise 33,2 millions en 2000, 68 millions d'euros en 2001 et 114 en 2002, soit une croissance de 245 % entre 1999 et 2002. La société compte une centaine de clients actifs.Cette introduction boursière devra ainsi permettre à ses dirigeants de renforcer les deux filiales de la société : Keenvision et Techmetrix Research. La première entité, qui emploie 20 personnes, est le pôle conseil en marketing WEB et design du groupe. Elle a pour mission d'accompagner les clients de SQLI depuis les phases en amont de chaque projet jusqu'à la création du site. Techmetrix Research, qui compte 12 personnes, assure des prestations de benchmarking et de veille technologique. Celle-ci est implantée à Paris et à Boston. Enfin, SQLI offre un service de conseil autour de l'ingénierie et des sytèmes d'information et de communication.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.