Résultats en ligne pour RWE

L'exercice 2001 aura été court pour RWE. Il recouvre en fait un semestre, de juillet à décembre 2001, dans le but de réaligner l'exercice fiscal du groupe sur l'année calendaire.Sur cette période exceptionnellement courte, les résultats se sont révélés conformes aux annonces du groupe au mois de janvier 2002 ainsi qu'au consensus des analystes.Le chiffre d'affaires a progressé de 12,8% à 33,3 milliards d'euros. Le bénéfice opérationnel a connu une hausse de 21,2% à 2,02 milliards d'euros tandis que le bénéfice net s'élevait de 26% à 621 millions d'euros. L'Ebitda du groupe a, sur la même période, décollé de 33,2% à 3,6 milliards d'euros.Pour 2002, RWE reste prudent. Avec l'acquisition de l'anglais Innogy pour 8,5 milliards d'euros (lire ci-contre), RWE aura dépensé en tout 21 milliards d'euros pour rattraper son retard sur ses concurrents européens dans l'électricité (EDF, E.ON) ou l'eau (Vivendi Environnement). Le président Dietmar Kuhnt s'attend "pour l'année en cours à un résultat opérationnel supérieur à celui pro-forma de l'année calendaire 2001", soit environ 4 milliards d'euros, avec un chiffre d'affaires en baisse d'un milliard d'euros. Une progression qui, comme en 2001, serait tirée par la branche électricité (19% du résultat opérationnel en 2001) et les métiers phares du groupe, l'eau et l'environnement.En effet, depuis l'acquisition d'Innogy, RWE est désormais le troisième géant électrique européen, derrière EDF et E.ON et devant Enel, avec 20 millions de clients en Europe.En fin de séance, le titre RWE s'affiche en hausse de 1,64% à 43,40 euros sur la place de Francfort où il a gagné 2,24% depuis le début de l'année.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.