Paris termine la semaine dans le rouge

 |  | 515 mots
La reprise de certaines valeurs technologiques et la bonne tenue du secteur de la distribution n'ont pas suffi à soutenir la tendance haussière à Paris. La baisse des marchés américains, suite à la performance jugée décevante du produit intérieur brut, a finalement eu raison de la progression du CAC 40. Ce dernier termine donc la semaine en baisse de 0,1% à 4.337,43 points, dans un volume de 3,7 milliards d'euros échangés.Pourtant, pendant presque toute la séance, le secteur de la distribution a soutenu la cote, dopé par les bons chiffres de la consommation des ménages en France le mois dernier. Ainsi, LVMH s'octroie 4,2% à 60,8 euros et enregistre la plus forte hausse. Carrefour gagne 3,16% à 51,25 euros et Casino avance de 1,39% à 87,7 euros.Mais c'est à Vivendi Universal (VU) que revient le titre de valeur la plus entourée du jour, avec plus de 6,4 millions d'actions échangées. A quelques jours de son conseil d'administration, les rumeurs autour du groupe vont bon train et l'action reste inchangée à 33,49 euros, après un plus haut en séance de 35,32 euros. Selon la presse, le groupe envisage une cession de 20% de Vivendi Environnement, opération qui passerait par le biais d'une augmentation de capital. Contrôlé à 44% par VU, l'opérateur de télécoms Cegetel a annoncé qu'il cédera cette année ses participations en Pologne, en Hongrie, au Kenya et en Egypte. Vivendi Environnement cède pour sa part 1,99% à 35 euros.La progression de 1,44% du Nasdaq hier soutient les valeurs technologiques. France Télécom gagne 1,71% à 21,36 euros, Orange monte de 1,55% à 5,89 euros et Dassault Systèmes avance de 1,41% à 45,87 euros. De son côté, Cap Gemini cède 0,63% à 55,55 euros. Le Wall Street Journal a annoncé la démission du directeur général du groupe pour l'Amérique du Nord, allongeant ainsi la liste des départs de responsables de haut niveau ces derniers mois.Transiciel bondit de 10,48% à 28,89 euros. La SSII a affirmé que le dossier Thales IS ne l'intéressait plus. Sa maison-mère Thales gagne pour sa part 0,50% à 46,08 euros.A l'inverse, Dexia chute de 11,33% à 16,05 euros en dépit de la hausse de 5,6% de son bénéfice net au premier trimestre. Les analystes incriminent la baisse de 7% du résultat d'exploitation. Plusieurs bureaux d'analystes ont révisé en baisse leur recommandation sur le titre en raison de résultats jugés décevants en termes de revenus dans les divisions banque de détail et gestion financière.Scor s'inscrit également en baisse (-3,76% à 37,92 euros) malgré un bénéfice net de 7 millions d'euros au premier trimestre 2002, contre une perte de 24 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation ressort à 19 millions, contre un déficit de 55 millions. Le réassureur a par ailleurs enregistré une hausse de 28% à 1,434 milliard d'euros. Le titre, qui a progressé de 11% depuis le début de l'année, surperforme largement l'indice du secteur européen de l'assurance, qui a chuté de 13% depuis janvier.Enfin, nouvelle séance de baisse pour Rhodia qui perd 4,35% à 11 euros dans des volumes très nourris de près de 1,5 million de titres échangés.Jérôme LibeskindCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :