eBay, toujours plus fort

D'un côté, le numéro un mondial des enchères sur Internet. Il est devenu incontournable. Même la Nasa, rapportait-on récemment dans cette chronique, s'y fournit en pièces de rechange. eBay, ce sont près de 17 milliards de dollars de capitalisation boursière, 46,1 millions d'utilisateurs recensés, des millions de biens et services offerts chaque jour au mieux disant. Ce sont également des ratios financiers à faire pâlir d'envie plus d'un géant du Dow Jones : une marge d'exploitation pro forma de 30% ; une croissance de 48% au deuxième trimestre aux Etats-Unis, de 148% dans le reste du monde. Un deuxième trimestre bien meilleur que prévu, avec un résultat pro forma de 54,3 millions de dollars pour 266 millions de chiffre d'affaires.De l'autre côté, PayPal a conquis la plus grosse part du marché des paiements électroniques. 15,4 millions de comptes y sont recensés. Et, depuis cette année, l'affaire est rentable : 1,3 million de dollars de résultat net pour 48,2 millions de chiffre d'affaires au premier trimestre. eBay représentait déjà 60% de son activité.Aujourd'hui, seules 40% des transactions sur eBay font l'objet d'un paiement électronique, soulignait hier son PDG Meg Whitman. Autrement dit, la marge de progression est énorme.La logique de la transaction est imparable. En l'accomplissant, Meg Whitman reconnaît aussi ses errements passés : l'acquisition, pour 86 millions de dollars en 1999, de Billpoint, un concurrent de PayPal, s'achève par un échec. Billpoint perdait de 10 à 15 millions de dollars par an, selon eBay.Les seules critiques que l'on pouvait entendre hier portaient sur le prix acquitté pour PayPal, que certains analystes jugent excessif. Mais personne ne doute qu'eBay s'est donné une arme supplémentaire et puissante pour poursuivre un parcours déjà exceptionnel.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.