Le CAC se stabilise autour des 3.520 points

 |   |  721  mots
Après avoir gagné jusqu'à 3,44%, la Bourse de Paris a réduit sa progression à mi-séance dans le sillage des contrats futures sur indices américains. Le contrat sur Dow Jones s'inscrit en effet à 8.582 points (+0,50%), contre 8.620 (+1,11%) vers 11 heures.Le marché n'en reste pas moins porté par les résultats meilleurs que prévu annoncés ce matin par le suédois Electrolux, ainsi que par ceux, en ligne, publiés par le finlandais Nokia. Egalement bien accueillie : la cession par Suez de sa participation dans TPS, synonyme du recentrage du groupe sur ses métiers de base. Le ministre des Finances, Francis Mer, a en outre apporté un soutien indirect en estimant que les marchés européens et français sont "sous-évalués".A midi 10, le CAC 40 gagnait 2,27% à 3.519,13 points, dans un volume d'affaires particulièrement fourni avec plus de 1,8 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice.Plusieurs résultats trimestriels d'entreprises américaines sont attendus dans la journée, dont ceux de Microsoft, Sun Microsystems, PMC-Sierra, Gateway et Delta Airlines. En France, Natexis Banque Populaire annoncera ses résultats du premier trimestre après la clôture, tandis que Casino annoncera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre.L'actualité macro-économique sera alimentée par la réunion du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, mais aucune décision sur les taux n'est attendue. Outre-Atlantique, le département du Travail communiquera, à 14h30, les chiffres des inscriptions hebdomadaires au chômage, qui seront suivis, à 16 heures, par la publication de l'indice précurseur du mois de juin.Contre la tendance, BNP Paribas recule de 2,90% à 45,88 euros. La banque a surpris le marché en annonçant, plus tôt que prévu, une baisse d'environ 13% du bénéfice net consolidé, à 1 milliard d'euros au deuxième trimestre, et de 6% de son produit net bancaire (PNB) à 4,1 milliards d'euros en raison du recul de l'activité des marchés financiers. Selon les analystes interrogés par Reuters, le marché tablait sur un résultat net de 1,02 milliard et sur un PNB de 4,44 milliards d'euros.Parmi les valeurs technologiques, Alcatel gagne 3,77% à 7,16 euros. Son concurrent Nokia vient d'annoncer une hausse de 32% de son bénéfice au deuxième trimestre grâce à son programme de réduction des coûts qui a contrebalancé la baisse de ses ventes. Le groupe a en outre maintenu ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'exercice. Il passera toutefois une provision de 752 millions d'euros liée à son crédit fournisseur auprès de Mobilcom.France Télécom prend encore 2,69% à 14,90 euros, Orange 6,14% à 5,36 et STMicroelectronics 2,43% à 26,11 euros.Vivendi Universal progresse de 6,52% à 17,82 euros. Le marché semble bien accueillir le remplacement de Guillaume Hannezo par Jacques Espinasse au poste de directeur général adjoint et financier du groupe. Jacques Espinasse était directeur général du bouquet de télévision par satellite TPS depuis 1999. Cap Gemini cède en revanche 0,54% à 36,84 euros.Pinault-Printemps Redoute (PPR) s'octroie 6,65% à 89 euros après un chiffre d'affaires conforme aux attentes. Le groupe a annoncé un repli de 1,5% de son activité au premier semestre à 13,31 milliards d'euros. Pour le deuxième trimestre, elle ressort en baisse de 2,1% à 6,60 milliards. Oddo a relevé sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "surperformance". LVMH, qui continue de bénéficier de ses perspectives de résultats annuels, avance de 6,45% à 46,20 euros. UBS a d'ailleurs relevé son opinion sur le titre de "réduire" à "conserver".Suez bondit de 6,30% à 24,29 euros après l'annonce de la cession à TF1 et M6 de sa participation de 25% dans TPS pour 160 millions d'euros. TF1 gagne 5,58% à 26,30 euros et M6 prend 7,26% à 23,50. La première détient désormais 66% du bouquet satellite et la seconde 34%.Accor progresse de 4,04% à 35,78 euros. Le groupe hôtelier a annoncé avoir repoussé l'émission d'un emprunt obligataire de 500 millions d'euros, indiquent des sources bancaires.Casino, qui doit publier son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture, gagne 1,31% à 77,55 euros.En dehors du CAC 40, Pernod Ricard s'adjuge 1,88% à 86,80 euros après l'annonce de la cession de sa filiale anglo-irlandaise BWG Group à Electra Partners Europe pour environ 220 millions d'euros.Enfin, JC Decaux monte de 5,23% à 11,26 euros. Le groupe a remporté un contrat pour la fourniture de mobilier urbain à la ville de Chicago. Le groupe français a indiqué que cet accord, d'un montant évalué à 850 millions d'euros, portait sur une durée de 20 ans.John WiburgCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :