Le CAC se replie, France Télécom poursuit sa chute

La Bourse de Paris a ouvert en repli de 0,31% à 4.408 points, dans un marché qui reste tiré vers le bas par la faiblesse des valeurs technologiques, et notamment par celle de France Télécom et de Vivendi Universal. A 9h40, le CAC cédait 0,09% à 4.417,57 points.Outre le secteur de la haute technologie, les valeurs automobiles sont entourées après l'annonce par VolksWagen d'un recul de 20% de son bénéfice imposable au premier trimestre. Le constructeur allemand maintient toutefois sa prévision d'un bénéfice annuel avant impôt au moins égal à celui de 2001.L'attentisme reste de rigueur avant la publication, à 14h30, des chiffres de l'emploi d'avril aux Etats-Unis. Les économistes tablent sur une hausse du taux de chômage à 5,8%, contre 5,7% en mars. Par ailleurs, le président de la Fed, Alan Greenspan, doit prononcer un discours cet après-midi avant l'ouverture de la conférence 2002 des marchés financiers.France Télécom perd encore 3,31% à 23,69, inscrivant un nouveau plus bas historique. Le groupe reste affecté par la baisse de son chiffre d'affaires dans la téléphonie fixe.Vivendi Universal cède 2,67% à 32,87 euros en dépit de l'annonce de la distribution de son dividende et de la prochaine convocation d'une prochaine assemblée générale devant faire revoter les résolutions invalidée par une fraude supposée.Parmi les autres valeurs technologiques, Alcatel recule de 2,28% à 12,85 euros, Cap Gemini de 1,69% à 60,95 euros et STMicroelectronics de 2,83% à 32,99 euros.Contre la tendance, EADS progresse de 1,39% à 16,73 euros. Selon le Wall Street Journal, Airbus a entamé des discussions exclusives avec la compagnie aérienne britannique discount Go. La maison-mère d'Airbus devance ainsi son rival Boeing sur un marché européen des vols à bas prix représentant 75 avions, soit plus de 3 milliards d'euros.Le secteur automobile est également bien orienté alors que Volkswagen a indiqué qu'il maintenait sa prévision d'un bénéfice 2002 au moins équivalent à celui de 2001. Le constructeur allemand a accusé une baisse de 20% de son bénéfice avant impôt au premier trimestre. Peugeot gagne 0,89% à 56,70 euros, Renault 0,29% à 52,60 euros et Michelin 1,33% à 43,35 euros. La hausse de 3,2% des immatriculations françaises en avril constitue également un facteur de soutien.TotalFinaElf prend 0,77% à 170,50 euros dans la sillage de la hausse des cours du brut à New York hier.En dehors du CAC, Ubi Soft avance de 3% à 29,87 euros, dopé par la progression de 14%, à 90,5 millions d'euros, de son chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2001-2002.Enfin, Royal Canin s'adjuge 1,20% à 143,90 euros. La cotation des actions du spécialiste des aliments pour chiens était suspendue depuis le 30 avril sur un dernier cours de 142,20 euros.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.