Yahoo ! devrait faire mieux que prévu

 |  | 520 mots
Lecture 2 min.
Après avoir été victime de la contraction du marché de la publicité en ligne ces deux dernières années, Yahoo! devrait une nouvelle fois prouver qu'il est reparti du bon pied. C'est en tout cas ce qu'attendent les analystes de la publication de ce soir après la clôture de Wall Street des résultats trimestriels du portail Internet. Coup sur coup lundi, trois banques américaines ont revu à la hausse leurs prévisions de résultats pour le groupe. Daryl Smith de JP Morgan table désormais sur un résultat trimestriel par action de 9 cents pour un chiffre d'affaires de 317 millions de dollars, contre une précédente estimation de 8 cents par titre pour un revenu de 305 millions. En conséquence, la banque a également relevé ses prévisions annuelles. Le bénéfice par action devrait atteindre 37 cents en 2003, au lieu de 33 et le chiffre d'affaires 1,299 milliard contre 1,261 milliard jusqu'à présent (+3%). L'analyste de First Albany Corp interrogé par Reuters pense également que les résultats de Yahoo! dépasseront le consensus de Thomson First Call établi pour l'instant à 8 cents par action en moyenne pour des ventes de 314,8 millions de dollars. Yahoo! devrait en effet bénéficier d'une amélioration de la conjoncture publicitaire en ligne. Depuis quelques mois, le marché connaît des frémissements. "Sur la base des chiffres rapportés par les agences de publicité en ligne, les annonceurs et les médias online, nous pensons que la partie publicité en ligne de Yahoo! va être forte ce trimestre", a justifié Daryl Smith. De fait, différentes études ont montré ces dernier mois que le marché se reprenait peu à peu. Principale raison: l'arrivée sur les nouveaux médias d'annonceurs traditionnels, qui incluent de plus en plus systématiquement Internet dans leurs campagnes médias. Egalement, la création de nouveaux formats, principalement les liens sponsorisés, connaît un engouement croissant. C'est ce dont devrait particulièrement bénéficier Yahoo! grâce à son partenaire Overture. Parallèlement, le partenariat conclu avec l'opérateur américain SBC pour fournir des accès à haut-débit devrait contribuer positivement aux résultats.Ainsi, Safa Rashtchy de US Bancorp Piper Jaffray a également relevé ses prévisions, se focalisant sur les performances de la vente de mots clés aux annonceurs, telle que la pratique Overture, qui, en tant que partenaire, reverse une partie de son chiffre d'affaires à Yahoo!. L'analyste table lui aussi sur un bénéfice de 9 cents pour un revenu de 320,6 millions. En dépit de cette révision à la hausse, les analystes n'ont pas changé leur recommandation sur la valeur. Daryl Smith a maintenu la sienne à "neutre", indiquant que selon les estimations actuelles, le titre se payait 72 fois sa prévision de bénéfice 2004, un ratio à comparer avec celui du S&P 500 établi à 18. L'analyste prévoit désormais un résultat 2004 de 49 cents par action, contre 44 cents. Sur les 18 analystes de Reuters Research, 11 ont établi leur note à "conserver" ou en dessous.Depuis le début de l'année, le titre a gagné plus de 110% à New York.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :