Wall Street en baisse après la Fed

 |  | 687 mots
Lecture 3 min.
Le Dow Jones clôture en baisse de 1.08% à 9 011.53 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.19% à 1 602.63 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cede de 0.83% à 975.31 pointsLa Réserve Fédérale a baissé ses taux directeurs de 25 points de base, portant ainsi les Fed Funds à 1%, au plus bas depuis 45 ans. Elle a expliqué cette décision par le fait que tout est en place pour que l'économie américaine retrouve le chemin de la croissance mais que pour le moment la reprise manquait de vigueur. La banque centrale a également précisé qu'elle était prête à intervenir de nouveau, notamment si le risque de déflation, qui est à l'heure actuelle plus élevé que le risque d'inflation, avait tendance à s'accentuer.Sur le front de l'économie, les commandes de biens durables se sont inscrites en baisse de 0.3% sur le mois de mai alors que les analystes tablaient, en moyenne, sur une hausse de 0.8%. Un peu plus tard dans la matinée, les opérateurs ont pris connaissance des chiffres du marché immobilier. Les ventes de logements neufs ont progressé de 12.5% à 1.16 million d'unités en rythme annuel, soit mieux que les 1.034 millions attendus par les économistes. Les ventes de logement anciens ont, pour leur part, progressé de 1.2% à 5.92 millions d'unités en annualisé contre 5.89 millions attendus par le marché.Du côté des valeurs, on retiendra Verity, qui s'effondre de 28.85% à 12.33 dollars. L'éditeur de logiciels a publié des résultats en hausse mais inférieurs aux attentes des analystes. Pour le quatrième trimestre, le chiffre d'affaires est en hausse de 12% à 29.1 millions de dollars. Les bénéfices sont en hausse à 4.2 millions de dollars, ou 11 cents par action, contre 3.5 millions de dollars, ou 9 cents par action, il y a un an et 13 cents par action attendus par les analystes. Freddie Mac finit la séance en hausse de 1.60% à 50.83 dollars. Le numéro deux américain des financements hypothécaires a précisé que la reformulation de ses comptes devrait avoir un impact positif compris entre 1.5 et 4.5 milliards de dollars. Les comptes de 2000 à 2002 devraient être publiés au cours du troisième trimestre.Du côté des valeurs financières, Goldman Sachs clôture en repli de 2.10% à 84.78 dollars. La banque d'affaires a publié des résultats en hausse et supérieurs aux attentes des analystes pour le deuxième trimestre. Sur la période, les revenus sont en hausse à 3.99 milliards de dollars contre 3.85 milliards de dollars il y a un an. Les bénéfices progressent à 695 millions de dollars, ou 1.36 dollar par action, contre 522 millions de dollars, ou 1.06 dollar par action, l'année dernière à la même époque et 1.19 dollar attendu, en moyenne, par les analystes. Goldman Sachs a également annoncé qu'il relevait le montant de son dividende trimestriel de 13 à 25 cents, précisant que cette décision était notamment motivée par les nouvelles dispositions fiscales en vigueur.Enfin, Palm finit la séance en hausse de 5.73% à 16.60 dollars. Le fabricant d'ordinateurs personnels a vu ses pertes se réduire sur le quatrième trimestre malgré un effritement de son chiffre d'affaires. Les revenus sont en baisse de 3% à 225.8 millions de dollars mais supérieurs aux prévisions des analystes, qui tablaient sur un chiffre de 187.65 millions de dollars. Les pertes s'inscrivent à 15.1 millions de dollars contre 27.5 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, la perte par action ressort à 30 cents soit beaucoup mieux que les 93 cents attendus par les opérateurs. En ce qui concerne le trimestre à venir, Palm table sur une hausse de son chiffre d'affaires à 175-185 millions de dollars.Sur les changes, le dollar perd un peu de terrain. L'euro finit la séance en hausse à 1.154 contre 1.1518 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui finit la séance en hausse à 117.85 yens pour un dollar contre 117.93 mercredi.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent après la décision de la Réserve Fédérale. Le 2 ans finit la séance à 1.25% contre 1.10% la veille. Le 5 ans se tend à 2.27% contre 2.15% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 11 points de base à 3.37%. Jean-François Vouillot à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :