Les consommateurs américains affichent un solide optimisme

 |   |  239  mots
Contrairement à ce côté-ci de l'Atlantique, les bonnes nouvelles s'accumulent sur le front des statistiques américaines. Sans doute rassérénés par l'accalmie sur les cours de l'essence, les consommateurs américains ont repris confiance pour le deuxième mois consécutif avec un indice de confiance de l'université du Michigan à 88,7. Après avoir atteint 74,2 en octobre, un plus bas depuis 13 ans en raison de l'impact des ouragans, l'indice s'était déjà redressé à 81,6 le mois dernier. Bien que la conjoncture actuelle soit perçue de façon plus favorable, c'est surtout aux prévisions économiques qu'est attribuable cette amélioration. Le consensus des économistes recueilli par Bloomberg tablait sur une hausse à 85 seulement ce mois-ci. "La hausse était tout à fait prévisible en raison du recul des cours du pétrole, de l'hiver clément, de l'amélioration continue du marché de l'emploi et de la vigueur des marchés d'action; restait à savoir quelle en serait l'ampleur", souligne Daragh Maher, économiste chez Calyon. Mais la Réserve Fédérale ayant toujours fait savoir qu'elle accordait plus d'importance à ce que les agents économiques faisaient plutôt qu'à ce qu'ils disaient, cette statistique ne devrait pas avoir une quelconque influence sur la décision de politique monétaire de la Fed mardi prochain. De fait, la consommation montre des signes d'essoufflement et ne devrait pas constituer une composante majeure de la croissance américaine au dernier trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :