Carrefour troque quinze magasins de l'Est contre six à Taïwan

 |  | 333 mots
Lecture 2 min.
C'est un échange de bons procédés. Carrefour et Tesco, les deux géants européens de la distribution alimentaire, ont créé la surprise en annonçant leur décision d'échanger des magasins situés à l'international. Ainsi, Carrefour cède au Britannique quinze magasins situés en République Tchèque et en Slovaquie, pour 189,4 millions d'euros. En échange, Carrefour acquiert six hypermarchés auprès de Tesco, situés à Taïwan, pour 132 millions d'euros."Avec cette acquisition, Carrefour renforce sa position à Taïwan et y gérera plus de 40 hypermarchés en 2006", justifie Carrefour dans un communiqué. Une démarche qui convient aux analystes. "Cet accord intervient alors que Carrefour cherche à quitter les marchés où il n'a pas de position dominante, expliquent les analystes de Global Equities. Tesco, principal groupe de distribution en Slovaquie et quatrième en République tchèque, renforce par cet accord son réseau en Europe centrale, tout en sortant de Taïwan", ajoutent-ils.Une opinion que partagent les spécialistes de la société de Bourse Fideuram Wargny : "Il s'agit d'un échange de bons procédés qui répond à la stratégie des deux groupes leaders européens. Carrefour souhaite figurer dans les trois premiers acteurs de chaque pays où il est présent. Or il était seulement septième en République Tchèque et sixième en Slovaquie, tandis que Tesco y figure respectivement en première et quatrième position".Carrefour, qui est soumis à une très forte concurrence sur son marché domestique, affiche ainsi sa volonté de se développer à l'international, tout en restant sélectif. Le groupe rappelle d'ailleurs que depuis le début de l'année, il a cédé ses activités au Mexique et signé un accord de franchise avec Aeon au Japon. Il a également réalisé d'autres acquisitions en Italie, en Turquie, à Chypre et au Brésil.En Bourse, Carrefour progresse de 1,32 % à 38,28 euros, la clôture. Par ailleurs, Tesco progresse de 0,72 % à 309,21 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :