Résultats meilleurs que prévu chez Dexia

Les résultats de Dexia, publiés jeudi soir, devraient être considérés comme solides par le marché. Au premier trimestre, le groupe franco-belge est en effet parvenu à dépasser légèrement les attentes des analystes, que ce soit au niveau du produit net bancaire de 1,453 milliard d'euros (au lieu de 1,42 milliard attendu), du résultat brut d'exploitation de 680 millions (et non de 654 millions) ou encore du bénéfice net part du groupe de 475 millions (supérieur de 11% aux pronostics).Certes, tous ces indicateurs sont en retrait par rapport à ceux du premier trimestre 2004. Le PNB a reculé de 0,3%, le RBE de 4,9% et le bénéfice net de 8,6%. Mais peu d'observateurs devraient y accorder de l'importance. La mise en application des normes IAS 32, IAS 39 et IFRS 4 rendent en effet les comparaisons difficiles. De surcroît, le jeu des éléments exceptionnels n'a pas été favorable au résultat net. L'an passé, ils avaient dopé les comptes. Cette fois, Dexia a dû comptabiliser comme il l'avait déjà annoncé une charge de 83 millions d'euros concernant l'affaire Legio Lease (Dexia Bank Nederland). Le groupe avait précisé récemment avoir conclu un projet d'accord avec les plaignants (voir ci-contre). Du coup, bien que sur une base sous-jacente le ratio de coût du risque ait baissé, la ligne qui lui est consacrée fait apparaître une perte passée de 14 à 90 millions d'euros.Chacun devrait donc plutôt s'attarder sur les performances par métier. Comme l'espéraient les analystes, l'activité de financement du secteur public (le coeur de métier du groupe) est restée solide, avec un RBE de 359 millions d'euros (+6,9%) et un bénéfice net en hausse de 11,9% à 238 millions d'euros. Dans le domaine des particuliers, la tendance est aussi à la hausse: de 3,8% pour le RBE (154 millions d'euros) et de 3,6% sur le net (101 millions d'euros).Enfin, c'est la gestion d'actifs qui enlève la palme de la progression. Grâce à une activité en hausse de 16,8% et à une maîtrise des coûts (qui ont progressé moins vite que les revenus), le RBE de la branche s'est envolé de 24,6% et le résultat net de 46,6% à 58 millions d'euros.Si Pierre Richard, le président de Dexia, a évoqué le "lot de nouveautés" apporté par les normes comptables désormais en vigueur, il a surtout noté que son groupe avait "dépassé ses objectifs en termes de solvabilité (avec un ratio de fonds propres durs de 9,6%), de création de valeur (avec un ROE de 18,7%) et de croissance (avec les revenus sous-jacents en hausse d'environ 6% et un résultat net part du groupe en hausse de 13,5% à taux de change constant".A la clôture, le titre gagne 0,68%, à 17,80 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.