Apple sur le point d'adopter les puces d'Intel

C'est une histoire vieille de 20 ans qui va bientôt prendre fin. Apple serait sur le point d'annoncer qu'il a finalement changé de fournisseur de micro-processeur, troquant son partenaire historique IBM contre Intel, selon le Wall Street Journal. Ce changement, qui représente un revers pour IBM, est censé permettre à Apple de vendre des ordinateurs moins cher et donc d'augmenter sa part de marché, toujours marginale. Les puces d'Intel sont plus économiques, plus rapides et produisent moins de chaleur que celles de concurrents tels que Motorola ou IBM. En utilisant des puces requérant moins de refroidissement, Apple sera en mesure de construire des PC portables plus fins, et donc plus en adéquation avec le goût des consommateurs. Le constructeur à la pomme pourra peut-être transformer l'essai après son exploit du premier trimestre. Sur les trois premiers mois de l'année en effet, les ventes de Mac ont augmenté de 45% aux Etats-Unis. Sa part de marché est ainsi passée à 3,7% contre 2,6% auparavant. Selon JP Morgan Chase, chaque point de part de marché supplémentaire se transforme en 2 milliards de chiffre d'affaires. Les ventes d'ordinateurs d'Apple profitent depuis des mois de l'engouement des consommateurs pour son baladeur musical à succès, l'iPod. En 2006, Apple commencera par équiper ses ordinateurs d'entrée de gamme de puces Intel pour étendre ensuite l'opération aux ordinateurs haut de gamme en 2007. Pour l'instant, aucun des deux groupes n'a commenté l'information.Par le passé, Apple a résisté à l'idée de choisir Intel pour préférer d'autres fabricants tels qu'IBM ou Motorola. Une résistance qui lui a coûté des ventes. En effet, le constructeur n'a pas été capable de faire le poids face aux machines "Wintel", c'est-à-dire les PC équipés de Windows et d'Intel. En outre, en juillet 2004, Apple a dû reporter la fabrication de certains iMac, en raison du retard pris par IBM dans la fabrication de ses micro-processeurs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.