Wall Street en baisse

 |  | 909 mots
Lecture 4 min.
Les marchés d'actions américains marquent une pause et clôturent la séance en baisse. Les investisseurs ont dû composer avec la publication de plusieurs statistiques économiques et avec des commentaires plutôt négatifs en provenance du secteur de la distribution. Du côté de l'actualité des entreprises, Best Buy chute de près de 11% après des résultats trimestriels et des prévisions plutôt décevants. Sur le front de l'économie, le Département du Travail a annoncé que l'indice des prix à la production avait progressé de 0.6% au cours du mois d'août contre une progression de 0.7% anticipée par les marchés. Hors alimentation et énergie, les prix sont restés stables sur la période contre une hausse de 0.1% pressentie par les investisseurs. Parallèlement, le Département du Commerce a fait savoir que le déficit commercial s'était contracté de 2.6% à 57.9 milliards de dollars au mois de juillet alors que les économistes attendaient un creusement du déficit à 59.5 milliards de dollars. Le Dow Jones clôture en baisse de 0.80% à 10 597.44 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.51% à 2 171.75 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 0.75% à 1 231.20 points.Du côté des valeurs, on retiendra Best Buy, qui chute de 11.06% à 44.79 dollars. Le numéro un américain de la distribution de matériel électronique a publié, pour le deuxième trimestre, des résultats en hausse mais inférieurs aux attentes. Le chiffre d'affaires est en hausse à 6.7 milliards de dollars contre 6.08 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les ventes à périmètre comparable affichent une progression sur la période de 3.5%. Les bénéfices progressent à 188 millions de dollars, ou 37 cents par action, contre 150 millions de dollars, ou 30 cents par titre, un an plus tôt et soit un penny de moins que les prévisions des analystes. En ce qui concerne le trimestre en cours, le distributeur souligne anticiper un bénéfice de l'ordre de 28 à 32 cents, en-dessous des estimations des investisseurs, qui tablaient, en moyenne, sur 34 cents. Toujours dans le secteur de la distribution, Kroger recule de 1.24% à 19.97 dollars. La chaîne de supermarchés a publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 13.87 milliards de dollars contre 12.98 milliards de dollars un an plus tôt. A périmètre comparable, les ventes progressent de 5.1% en tenant compte des ventes de carburant et de 3.4% sans. Les bénéfices s'inscrivent en hausse à 196.5 millions de dollars, ou 27 cents par action, en ligne avec les projections des intervenants et contre 142.4 millions de dollars l'année dernière. Le groupe en profite pour maintenir ses prévisions de bénéfice pour l'ensemble de l'exercice à 1.24 dollar.Dans le secteur automobile, Ford Motor recule de 1.01% à 9.82 dollars. Le constructeur automobile a annoncé la vente de sa filiale de location de voitures, Hertz, à un groupe d'investisseurs. Carlyle Group, Merrill Lynch Global Private Equity et Clayton, Dubilier & Rice débourseront 5.6 milliards de dollars et reprendront la dette de la société, ce qui porte l'opération à un total de 15 milliards de dollars.Du côté des valeurs Internet, eBay finit la séance sur un repli de 1.69% à 38.28 dollars. Le site de vente aux enchères, qui a annoncé, hier, le rachat de Skype Technologies, souffre aujourd'hui des commentaires de CIBC World Markets. L'intermédiaire abaisse sa recommandation sur le titre et passe de " Surperformer " à " Performance en ligne ", estimant que le titre devrait évoluer dans un range de trading assez étroit compte tenu des difficultés que comporte l'intégration de Skype au modèle d'eBay.West Marine décroche de 11.18% à 16.04 dollars. Le spécialiste de la distribution de bateaux revoit à la baisse ses perpectives de bénéfice pour 2005 en raison de la baisse de l'activité du secteur suite à la hausse des cours de l'énergie et aux conséquences de l'ouragan Katrina. Le distributeur table désormais, pour l'exercice en cours, sur un bénéfice par action de 70 à 75 cents. Enfin, Procter & Gamble abandonne 1.80% à 55.54 dollars. Bear Stearns abaisse ses estimations de bénéfice sur le géant des produits de grande consommation en raison des conséquences de l'ouragan Katrina. La banque d'affaires abaisse ses prévisions de bénéfice par action pour le premier trimestre de 2 cents à 75 cents et ramène ses prévisions pour 2006 de 2.82 à 2.80 dollars. Bear Stearns maintient malgré tout sa recommandation sur le titre à " Performance en ligne ".Sur le marché des changes, le dollar clôture en hausse après l'annonce par le Département du Commerce de la contraction inattendue du déficit commercial pour le mois de juillet. L'euro finit la séance en baisse à 1.2271 contre 1.2284 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui recule à 110.63 yens pour un dollar contre 110.23 lundi.Sur les marchés obligataires, les taux se détendent après la publication de l'indice des prix à la production, qui a progressé moins rapidement qu'attendu. Le 2 ans finit la séance à 3.87% contre 3.91% la veille. Le 5 ans clôture à 3.93% contre 3.98% lundi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 5 points de base à 4.13%.Enfin, le pétrole clôture la séance en légère hausse. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance octobre clôture en hausse, se maintenant sous la barre des 64 dollars le baril, à 63.11 dollars contre 63.34 dollars la veille.Jean-François Vouillot, à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :