Pierre et Vacances renoue avec la croissance des bénéfices en 2005/2006

 |   |  201  mots
Le groupe de tourisme a dégagé au cours de son exercice 2005/2006 un bénéfice net part du groupe de 73,7 millions d'euros en croissance de 75% pour un chiffre d'affaires de 1,414 milliard d'euros (+13,6%). Pierre et Vacances souhaite renouer avec la croissance externe.

Après un exercice 2004/2005 affecté par une conjoncture difficile en Europe, notamment aux Pays-Bas, Pierre et Vacances a enregistré sur l'exercice écoulé une forte croissance de ses résultats par l'amélioration de ses performances opérationnelles et la réduction de ses coûts.

Le groupe d'immobilier et de loisirs a ainsi réalisé un bénéfice net de 73,7 millions d'euros pendant l'exercice 2005/2006 (clos au 30 septembre), en hausse de 74,8% sur un an, selon un communiqué du groupe publié ce jeudi matin. Le bénéfice opérationnel courant s'est élevé à 97,6 millions d'euros, en hausse de 30,2%, dépassant l'objectif de 95 millions d'euros que s'était fixé le groupe.

Les résultats générés par le groupe et les cessions d'actifs rénovés ont permis un nouveau renforcement de la structure financière : le ratio d'endettement net sur fonds propres est de 16%, à comparer à 46% à la fin de l'exercice 2004/2005. Dans ces conditions, le groupe indique dans son communiqué "vouloir entrer dans une nouvelle phase de croissance externe".

En attendant, l'exercice qui vient de débuter sera marqué par l'ouverture en France du nouveau Domaine Center Parcs du Lac d'Ailette (861 cottages) et de la résidence de Paris Tour Eiffel (375 appartements).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :