Nouvelle amélioration du climat des affaires allemand

 |   |  231  mots
Contre toute attente, le baromètre de l'institut de conjoncture Ifo a de nouveau enregistré une hausse en mars, à 105,4 points, un plus haut depuis 15 ans.

Alors qu'hier l'embellie du moral des industriels français marquait le pas, nos voisins d'outre-Rhin conservent un solide optimisme. Mesure du moral des chefs d'entreprise en Allemagne, le baromètre de l'institut de conjoncture Ifo a de nouveau grimpé en mars, à 105,4 points contre 103,4 points en février, soit un plus haut depuis 15 ans. Ce dernier chiffre a été révisé en légère hausse par l'Institut bavarois, après les 103,3 points annoncés initialement. Les économistes du consensus compilé par BNP Paribas misaient sur un recul à 103 en mars.

Les industriels ont fait montre d'un optimisme à toute épreuve dans l'évaluation de leurs affaires courantes: cette composante a grimpé à 105,1 points contre 101,9 points un mois plus tôt. "La reprise économique continue ainsi à se stabiliser", a commenté le président de l'Institut Hans-Werner Sinn dans un communiqué.

"L'Allemagne présente des signes clairs de croissance", indique Sandra Petcov, économiste chez Lehman Brothers, à Londres, interrogé par l'agence Bloomberg. Les ventes de détail montrent que la consommation atteint un pic et les carnets de commandes sont remplis à ras bord. Enfin, les sociétés devraient continuer à bien se porter, indique l'économiste. De quoi inciter la Banque Centrale Européenne à relever de nouveau son taux directeur. D'après les marchés de taux d'intérêt, la BCE devrait donner deux tours de vis supplémentaires à sa politique monétaire cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :