Sony reporte le lancement de sa PS3 en Europe à mars 2007

 |   |  397  mots
On l'attendait dans les magasins en Europe en novembre prochain, comme dans le reste du monde, mais il faudra finalement attendre mars 2007 pour pouvoir acheter la nouvelle console de jeux vidéo de Sony, la PlayStation 3.

Nouveau report pour le lancement de la PlayStation 3. Finalement, la nouvelle console de jeux vidéo de Sony ne sera commercialisée en Europe qu'en mars 2007, en raison d'une insuffisance d'approvisionnement des composants pour le lecteur de DVD intégré. Avec cette nouvelle échéance, la PS3 sera donc lancée avec un an de retard en Europe comparé aux prévisions initiales. Le géant de l'électronique japonais tablait au départ sur un lancement mondial de la PS3 en mars 2006. Mais, affecté par des problèmes technologiques dans l'élaboration de son nouveau produit, il n'a pas pu respecter son calendrier et le groupe nippon a retardé le lancement mondial à novembre 2006.

Aujourd'hui, Sony se donne un délai supplémentaire en Europe, mais il maintient pour le 11 novembre prochain le lancement commercial de la PlayStation 3 au Japon et pour le 17 novembre aux États-Unis. "Sony privilégie la sortie de la PS3 sur deux marchés majeurs, le Japon, son pays d'origine où personne n'aurait compris un nouveau report et où cela aurait été fortement préjudiciable pour son image, et les États-Unis. Cela va donc entraîner un manque à gagner sur l'exercice en cours (clos fin mars 2007), car Sony va rater la période de ventes importantes des fêtes de Noël en Europe. Et ce alors que la concurrence va être rude dans les prochains mois sur le marché des jeux vidéo. Le principal concurrent de Sony (leader mondial du secteur), Nintendo, qui est le n° 2, va lancer en fin d'année, la "Wii" une console de jeux vidéo qui sera très compétitive. La PS3 coûte cher à développer, ses coûts de production seront initialement supérieurs à son prix de vente. Il est donc essentiel que le groupe nippon atteigne rapidement des chiffres de ventes élevés pour faire baisser le prix de revient", analyse Pierre Ciret, gérant de portefeuilles et spécialiste du Japon à la Compagnie Financière Edmond de Rothschild Asset Management.

Malgré ce report du lancement commercial de la PlayStation 3 en Europe, qui représente un tiers des ventes dans le secteur du jeu vidéo dans le monde du groupe japonais, les États-Unis et le Japon pesant également chacun un tiers, Sony maintient ses prévisions de vente. Il ambitionne de vendre 6 millions de PlayStation 3 dans le monde d'ici fin mars 2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :