Télévision sur mobile : Thomson va fournir Telecom Italia

 |   |  660  mots
La télévision sur téléphone mobile est un marché en plein développement pour le groupe Thomson, qui renforce sa coopération avec l'opérateur de télécoms italien Telecom Italia. Ce dernier lance son service samedi prochain.

C'est le groupe de technologies pour les médias Thomson qui fournit les équipements nécessaires au lancement commercial le 9 septembre prochain de l'offre de télévision sur téléphone mobile de TIM ( Telecom Italia Mobile), filiale de l'opérateur italien historique Telecom Italia. Le montant de ce contrat n'a pas été révélé. Thomson apporte à Telecom Italia des équipements Grass Valley de livraison et de gestion des contenus. Il s'agit notamment de la tête de réseau complète avec entre autres des encodeurs, ainsi que la plate-forme de services SmartVision qui permet de gérer le guide électronique des programmes et les services de contenus interactifs.

Thomson signe ainsi un contrat stratégique dans la télévision sur mobile au standard DVB-H en Europe. C'est un marché au potentiel important qui pourrait peser plusieurs centaines de millions d'euros très rapidement. "La plupart des pays européens vont lancer d'ici à la fin 2007 au moins un service de télévision sur téléphone mobile, une fois les contraintes réglementaires levées, et Thomson est bien placé pour remporter une forte part de ces marchés", a déclaré aujourd'hui Jacques Dunogué, directeur général adjoint de Thomson, lors d'une conférence de presse.

Le groupe français a participé à une trentaine d'expérimentations de TV mobile terrestre dans le monde, notamment en Afrique du Sud, aux USA et en Asie où des phases de lancement commercial sont programmées. Au cours de ces expérimentations, Thomson annonce avoir enregistré 70 à 80% de taux de satisfaction et le temps moyen passé devant la télévision sur le mobile est de 25 à 35 minutes par jour. En France, Thomson a été associé à deux des trois tests qui viennent de s'achever et qui visaient à connaître les attentes des consommateurs en matière de télévision sur leur mobile. Des tests menés à la demande de France Télévisions, Canal+, TDF, TPS, Orange, Nokia ou encore Bouygues. Une deuxième phase de tests va être lancée en fin d'année, pour faire cette fois-ci un point sur la réception technique de ce type de service.

Pour convaincre Telecom Italia de son savoir-faire technologique, Thomson a mené des tests lors des Jeux Olympiques d'hiver de Turin, et il a soutenu l'opérateur de télécoms italien qui a expérimenté son service de télévision sur mobile auprès de 1.500 usagers en juin dernier, profitant à cette époque de l'événement du Mondial de Football. Fort de ces premiers pas, Telecom Italia passe à la vitesse supérieure samedi prochain et vise 1 million de clients d'ici à la fin 2008.

Telecom Italia, qui est à la recherche de contenus, doit discuter par ailleurs jeudi prochain d'un accord sur ce thème avec le groupe de médias News Corp du magnat australien Rupert Murdoch. Un rendez-vous qui intrigue. L'opérateur de télécoms italien a réaffirmé aujourd'hui, que ses discussions avec le groupe News Corp, au sujet de la diffusion en Europe des contenus produits par le groupe américain, ne portaient pas sur un échange d'actions. Une rumeur régulièrement véhiculée ces six derniers mois par la presse italienne, mais que les deux groupes ont toujours niée.

Pour lancer son service de télévision sur mobile, TIM s'est associé à Mediaset, le premier groupe privé de communication italien qui est présent dans la télévision avec les chaînes Canale 5, Italia 1 et Rete 4, la production audiovisuelle, la presse et Internet. Son service arrive après celui de l'opérateur italien Tre Italia, contrôlé par le groupe chinois Hutchinson Whampoa, qui a été lancé en avril dernier et qui, lui aussi, a misé sur l'effet Mondial pour conquérir des usagers. Autre acteur, le géant britanique de la téléphonie mobile Vodafone est aussi sur les rangs pour lancer son offre prochainement en Italie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :