Mondial : TF1 a déjà engrangé 70 millions d'euros de recettes

 |   |  411  mots
La qualification des Bleus pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde devrait limiter les pertes de la chaîne pour cette opération.

Le succès de l'équipe de France de football vendredi 23 juin face au Togo n'aura pas été fêté que par les supporteurs. Chez TF1, les piètres débuts des Bleus dans cette Coupe du monde 2006 avaient fait craindre le pire. Même si, comme l'a répété la chaîne, cette compétition était d'emblée envisagée comme un coût.

Première bonne nouvelle pour la chaîne, elle inscrit le record d'audience de l'année, toutes chaînes confondues, et la cinquième meilleure audience historique depuis la création de Mediamat en 1989. Quelque 70% des individus de 4 ans et plus qui étaient vendredi soir devant la télévision ont regardé la diffusion du match en direct. TF1 a ainsi réuni 18,3 millions de téléspectateurs, selon Médiamétrie. Un pic d'audience a été enregistré à 22 h 49, avec 21,5 millions de téléspectateurs et une part d'audience de 85,3%.

La seconde bonne nouvelle est bien sûr les gains supplémentaires que permet la qualification. Ainsi le premier spot de la coupure publicitaire qui passera à la fin de la première mi-temps du match France-Espagne de demain soir sera facturé 172.500 euros hors taxe les 30 secondes, contre 97.800 euros prévus pour ce même match si la France était restée au vestiaire. "Mécaniquement, plus l'équipe de France progressera dans la compétition, plus les recettes progresseront", expliquait TF1 hier qui rappelait que "quoi qu'il en soit, nous avons intégré depuis le début cette compétition comme une charge". De fait, "la grille de tarif des matchs à venir est basée sur les deux hypothèses avec et sans l'équipe de France". Au total, explique la chaîne, "l'investissement pour la Coupe du monde 2006 est de 110 millions d'euros. À ce jour, nos estimations de recettes publicitaires s'élèvent à 70 millions d'euros environ". TF1, avait en effet acquis les droits des 24 meilleurs matchs, dont ceux des tricolores, pour 100 millions d'euros. Les 10 millions supplémentaires viennent des coûts de production et de diffusion.

Pour l'heure, la perte maximum que TF1 sacrifierait à cette aventure est de 40 millions. Lors de la Coupe du monde de 2002, l'élimination de l'équipe de France dès le premier tour avait pesé sur les comptes pour 28 millions d'euros. Les analystes financiers ont ainsi déjà largement intégré que pour TF1 il s'agissait d'un investissement incontournable et non pas d'une opération susceptible de rapporter de l'argent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :