BAE Systems s'interroge sur la valeur d'Airbus

 |   |  256  mots
Le groupe britannique a demandé un audit d'Airbus afin d'en déterminer la valeur, alors que le constructeur d'avions rencontre de lourds problèmes avec son A380. Le Britannique pourra ensuite décider de vendre ou non ses 20% dans la société.

Quel prix pour Airbus? Alors que BAE Systems a officialisé sa volonté de vendre ses 20% d'Airbus à EADS (actionnaire à 80% du constructeur aéronautique), le Britannique est de nouveau en pleine réflexion sur la vente effective, et cela en raison de la baisse de valorisation d'Airbus, liée aux difficultés récentes du constructeur.

Celui-ci a en effet rencontré de colossaux problèmes de livraisons concernant l'A 380. Du coup, la valorisation d'Airbus est passée d'environ 5 milliards d'euros à 2,75 milliards, selon les estimations réalisées par la banque d'affaires Rothschild.

Un prix qui s'avère être bien en dessous de la valeur comptable d'Airbus, selon BAE Systems. Celle-ci serait plutôt de 3,5 milliards d'euros, selon le groupe britannique. Afin de s'assurer de la juste valeur d'Airbus, BAE a par conséquent demandé un audit de la société. "BAE espère que l'audit aidera son conseil d'administration à dire si oui ou non il recommande à ses actionnaires de voter en faveur de la cession projetée", indique BAE dans un communiqué.

"Nous réunirons bientôt le conseil d'administration mais je ne peux pas dire si cela aura lieu cette semaine", a déclaré un porte-parole de BAE cité par Reuters. Pour leur part, les actionnaires du groupe auront à trancher début août sur la question de la vente et de la valorisation d'Airbus.

Dans l'immédiat, ces interrogations de BAE quant à la valeur d'Airbus pèsent sur le cours de la maison-mère de ce dernier, EADS. L'action chute de 4%, à 20,53 euros, en fin d'après-midi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :