Le chiffre d'affaires du Club Med inquiète le marché

 |   |  353  mots
L'action du Club Méditerranée est en chute à la Bourse de Paris, où elle perd 2,71%, à 43,10 euros, en fin de journée. Une réaction qui fait suite à la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel et de commentaires jugés très décevants par les investisseurs.

Club Med a publié ce matin une progression de 1,2% de son chiffre d'affaires pour le troisième trimestre (s'achevant fin juillet) de son exercice 2005-2006. Même si ce chiffre est à peu près en ligne avec les attentes des analystes, les ventes du trimestre, qui s'élèvent à 415 millions d'euros, sont considérées comme décevantes. D'autant que leur progression ralentit par rapport aux six premiers mois de l'exercice et que la publication s'accompagne de commentaires peu enthousiastes de la part du groupe de vacances et de loisirs.

Selon Club Med, en effet, le marché européen, où les réservations affichent une progression de 4%, est actuellement "atone". En France, ce n'est pas mieux: le Club y juge la saison "décevante, comme le montrent les différentes statistiques du secteur qui soulignent que les Français ont moins voyagé à l'étranger cet été".

Dans la zone Amérique, les réservations ont carrément reculé, de 2,6%, tandis que la capacité d'accueil du Club Med s'inscrivait en repli de 15% du fait de la fermeture temporaire des trois villages pour leur rénovation. Ce phénomène de baisse de la capacité a d'ailleurs été observé également en Europe. Tout à son effort de montée en gamme, qui se traduit par d'importants travaux dans certains villages, le groupe a vu sa capacité reculer de 6% sur le vieux continent.

En Asie, la situation est certes nettement meilleure, puisque les réservations y ont progressé de 41,6% sur l'ensemble de la saison estivale. Mais ce bond s'explique par la réouverture des villages qui avaient été détruits par le tsunami de Noël 2004.

Ces chiffres et commentaires ont donc été mal accueillis par les analystes. Ceux de Fortis considèrent du coup que l'action Club Med, qui a fortement monté ces dernières semaines, est désormais surévaluée par rapport à ses pairs. Et chez Raymond James, on estime que le chiffre d'affaires publié ce matin par Club Med est "décevant" et "sensiblement inférieur à nos anticipations (431 millions d'euros)". Ce qui "pourrait peser sur le niveau de rentabilité de l'ensemble de l'exercice".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :