Exclusif : succès confirmé pour Eurocopter en Corée du Sud

 |   |  238  mots
Selon les informations de La Tribune, le gouvernement sud-coréen vient de donner son feu vert à un important programme d'hélicoptères auquel Eurocopter est étroitement associé. Montants en jeu: de 6 à 8,8 milliards de dollars.

Bonne nouvelle pour Eurocopter, le leader mondial du marché des hélicoptères, filiale du géant européen de l'aéronautique et de l'armement EADS. Selon nos informations, le gouvernement coréen a donné son feu vert pour le programme qui porte sur l'hélicoptère de transport militaire KHP auquel Eurocopter est étroitement associé. Fabriqué en Corée sous la maîtrise d'oeuvre de KAI (Korean Aerospace Industries), la principale entreprise aéronautique coréenne a signé aujourd'hui ce contrat KHP avec le ministère coréen de la Défense (MND).

Le budget total de ce projet (245 hélicoptères), compris entre 6 et 8,8 milliards de dollars, a été découpé en trois phases par le MND: développement (de 1 à 1,3 milliard de dollars entre 2006 et 2011 date à laquelle six prototypes seront livrés), 45% pour la production (3 à 4 milliards) et 40% pour la maintenance (2 à 3,5 milliards).

Pour cet appareil, la Corée prévoit d'exporter 200 à 400 unités sur trente ans et anticipe la création de 20.000 emplois locaux. Thales et sa filiale à 50% Samsung-Thales ainsi qu'EADS font également partie des groupes retenus par le MND.

Ce contrat devrait générer plus d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires pour Eurocopter, présidé par Fabrice Brégier. Les efforts du vice-président Asie de la filiale d'EADS Norbert Ducrot avaient été récompensés en décembre dernier avec la signature du contrat de la plate-forme avec le constructeur coréen KAI.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :