Sodexho prévoit une croissance interne en recul au second semestre

 |   |  413  mots
Malgré des résultats encourageants au premier semestre de son exercice, le groupe de restauration collective et de services table sur un ralentissement de sa croissance organique au second semestre.

Au premier semestre de son exercice (achevé le 28 février), Sodexho a réalisé un chiffre d'affaires de 6,546 milliards d'euros, soit une hausse de 10,9% par rapport à la même période de l'année précédente. La croissance interne a atteint 5,5% à périmètre constant et hors effet de change. "Cette croissance illustre la pertinence des actions engagées depuis un an comme 'Clients For Life' ou des efforts de marketing visant à augmenter les ventes sur les sites existants. Nous entendons poursuivre nos efforts pour améliorer notre efficacité opérationnelle et notre compétitivité conformément à notre stratégie", a souligné Michel Landel, directeur général du groupe. Cependant, il table déjà sur un ralentissement de la croissance interne pour le second semestre.

Le chiffre d'affaires de l'activité chèques et cartes de services s'est amélioré de 27,2%, grâce notamment au lancement de nouvelles cartes au Royaume-Uni et au Chili. En Europe continentale, l'augmentation du chiffre d'affaires de l'activité Entreprises et Administrations (+7,1%) a été tirée par la signature de nouveaux contrats, dont en Espagne et en Allemagne et par le développement des activités touristiques et de loisirs en région parisienne. Le démarrage de prestations de services dans deux nouveaux établissements pénitentiaires en France y a également contribué.

En Grande-Bretagne et en Irlande, cette activité a retrouvé le chemin de la croissance depuis le début de l'exercice, grâce aux segments Établissements pénitentiaires et Défense. Sur le secteur de la Défense, Sodexho a signé plusieurs contrats importants au cours de la période. L'environnement reste cependant marqué par des réductions d'effectifs et des fermetures de sites. En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires a progressé de 1,8 % malgré les effets des réductions d'effectifs chez certains grands clients. L'excellente croissance interne de près de 7% du segment Santé & Seniors a été soutenue par le démarrage des contrats signés l'an dernier. Dans le reste du monde, la croissance interne s'élève à 10,6%.

Cette prévision d'une croissance interne moins forte au second semestre reste cependant compatible avec les objectifs affichés par le groupe en novembre dernier. Sodexho table ainsi sur une croissance organique comprise entre 4,5 et 5% pour l'exercice 2005-2006 contre 4,3% sur l'exercice précédent. Le groupe s'est fixé comme objectif d'accélérer la croissance interne de son chiffre d'affaires à environ 7% d'ici deux à trois ans.

A la clôture, le titre recule de 1,32% à 39,70 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :