Les résultats d'Alcoa portés par la hausse des prix de l'aluminium

 |   |  431  mots
Le premier producteur mondial d'aluminium affiche un bénéfice net trimestriel plus que doublé grâce à une envolée du prix des métaux et à une forte demande pour ses produits à destination notamment des secteurs automobiles et aéronautiques.

De toute son histoire, Alcoa n'a jamais enregistré un tel bénéfice net trimestriel. Sur les trois premiers mois de l'année 2006, il affiché un bénéfice net de 608 millions de dollars (501 millions d'euros) contre seulement 260 millions un an plus tôt. La progression du bénéfice net est de 134%. Le bénéfice des opérations poursuivies s'est élevé à 615 millions de dollars, soit 70 cents par titre, alors que les analystes tablaient sur 52 cents par titre.

Avec un prix de l'aluminium qui atteint actuellement ses plus hauts niveaux en 17 ans, le chiffre d'affaires augmente à 7,24 milliards de dollars sur le trimestre contre 6,22 milliards en 2005. "Le prix du métal explique ces résultats, et il n'y a pas de surprises dans les autres domaines. Cela montre ce dont la société est capable dans un environnement raisonnable", relève un analyste de Bradford Research Soleil. "Ils parviennent finalement à répercuter la hausse des prix", renchérit une analyste crédit à T.Rowe Price.

Alain Belda, le PDG du groupe, a déclaré que la vigueur de ses résultats s'explique par une forte demande, des prix des métaux particulièrement favorables et la mise en oeuvre de programmes d'amélioration de la productivité. "Même si nous continuons de combattre des pressions inflationnistes, les augmentations des coûts ont ralenti par rapport à l'an dernier, et notre restructuration et autres initiatives pour être plus efficaces ont contribué à améliorer la rentabilité", a ajouté Alain Belda dans un communiqué. A la mi-juin, Alcoa avait effectivement annoncé une nouvelle étape dans ses mesures d'économies, visant 8.300 emplois dans le monde sur l'année à venir.

Durant le premier trimestre, ses dépenses d'investissement ont atteint 592 millions de dollars dont 370 millions ont été consacrés à des projets de croissance. Le groupe cite ainsi la modernisation d'une raffinerie d'alumine en Australie et l'expansion d'une fonderie au Brésil. Il a également annoncé lundi prendre une participation de 70%, pour 95 millions de dollars, au sein de l'entreprise chinoise Shanxi Yuncheng Engraving Group. Il s'agit de la troisième usine d'Alcoa en Chine. Elle va lui permettre d'offrir 50.000 tonnes métriques par an de tôles de brassage à ses clients dans le secteur automobile chinois.

Le groupe a cependant prévenu qu'il augmentait ses stocks en prévision d'éventuels mouvements sociaux dans ses usines américaines. Les contrats expirant le 31 mai sont en renégociation. Ces discussions concernent 9.000 des 45.000salariés dans le pays. Le principal point de litige porte sur l'assurance maladie.

Suite à cette annonce, le titre bondit de 6,31% à 34,90 dollars à la mi-séance à New York.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :