Diageo confirme sa bonne santé malgré un contexte difficile

 |   |  284  mots
Le numéro un mondial des spiritueux devant Pernod Ricard a enregistré un premier semestre très dynamique. Contredisant sa prudence précédente, il confirme une croissance de 4% de son chiffre d'affaires (hors acquisition) sur l'ensemble de l'exercice 2005-2006 et une hausse de 7% de son résultat d'exploitation.

La résistance de Diageo rassure. Le numéro un mondial des spiritueux, devant Pernod Ricard, confirme sa bonne santé après un premier semestre encourageant. Alors qu'il avait mis en garde le marché sur un possible impact des effets des ouragans sur ses résultats, il a réussi à tenir ses engagements initiaux. Sur les six premiers mois de son exercice 2005-2006 (clos fin juin), le groupe britannique a enregistré un bénéfice en ligne avec les attentes. Il confirme surtout ses objectifs annuels.

Diageo a ainsi publié un bénéfice net de 1,205 milliard de livres (1,772 milliard d'euros), en hausse de 20,26% par rapport à l'année précédente. Avant impôts et éléments exceptionnels, le bénéfice est même un peu au-dessus des attentes du marché, affichant une hausse de 5% à 1,25 milliard de livres. Les analystes visaient un bénéfice compris entre 1,18 et 1,20 milliard de livres.

Le groupe a profité d'un chiffre d'affaires de 3,96 milliards de livres, en hausse de 7,8% sur un an. Les ventes aux Etats-Unis ont été d'ailleurs de plus solides, avec une hausse de 4% des ventes en volume et de 7% en valeur. Le groupe a même conforté sa place outre-Atlantique avec 28% de part de marché dans les spiritueux. En Europe, les ventes sont encore faibles et baissent de 1% en valeur.

Diageo a aussi montré par ces résultats sa capacité à résister à la forte hausse du prix de l'énergie, qui ont pesé sur ses coûts de production. Sa bonne santé devrait se maintenir, puisque Diageo a aussi confirmé sa prévision de croissance organique du résultat d'exploitation à 7% pour l'ensemble de l'exercice.

En Bourse, le titre progresse de 1,43% à 867,26 pence à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :