ENI dépasse les attentes

 |   |  252  mots
La compagnie pétrolière italienne Eni a dégagé une hausse de 24% de son bénéfice net ajusté au premier trimestre, dépassant le consensus à la faveur de la hausse des prix pétroliers et de sa production.

Le groupe pétrolier italien Eni affiche des résultats pour le premier trimestre supérieurs aux attentes du marché. Le bénéfice net ajusté, qui s'entend hors gains sur stocks et charges exceptionnelles, ressort à 2,95 milliards d'euros, grâce à la flambée du prix du pétrole, à comparer au consensus des analystes de 2,65 milliards. L'Italien a expliqué que la hausse du bénéfice net a été moindre que celle de l'opérationnel en raison d'un taux d'imposition supérieur de 4% à celui du premier trimestre 2005.

Le bénéfice opérationnel a progressé de 26% à 5,59 milliards. Le quatrième pétrolier européen par la capitalisation boursière a précisé que sa production totale d'hydrocarbures avait augmenté de 7% à 1,83 million de barils d'équivalent pétrole par jour (bepj) sur la période janvier-mars. Les analystes attendaient un bénéfice opérationnel entre 5,31 et 5,48 milliards pour une production entre 1,8 et 1,82 mb/j. Le chiffre d'affaires a progressé de 36,5% à 23,59 milliards d'euros.

Eni enregistre "la plus forte croissance organique de production de gaz et de pétrole parmi les majors", les grands groupes pétroliers mondiaux, selon la direction. Le groupe italien table sur "une nouvelle année de croissance et d'excellents résultats financiers". Il confirme ses objectifs, à savoir en particulier une hausse de 3% de sa production pétrolière avec un baril de Brent à 55 dollars. Dans le gaz et l'électricité hors d'Italie, Eni attend aussi une croissance de sa production.

A la clôture, le titre recule de 0,99% à 23,94 euros à Milan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :