Nintendo veut conquérir un plus large public grâce à la Wii

 |   |  401  mots
Le groupe japonais lance dimanche aux Etats-Unis sa console de nouvelle génération. Avec la Wii, Nintendo mise sur une jouabilité accrue plutôt que sur des performances techniques. Il espère ainsi damer le pion à ses deux rivaux, Sony et Microsoft, en ciblant une clientèle plus large et familiale.

Face à la débauche de puissance et de technicité affichée par les machines concurrentes, Nintendo prend le partie d'attaquer le marché à contre-pied. Avec la Wii dont il commercialisera dimanche les premiers exemplaires aux Etats-Unis, le japonais arbore en effet une philosophie radicalement différente. Cette console "s'adresse à tout le monde", expliquait en septembre à Londres Satoru Iwata, le patron du groupe. Selon lui, "les jeux sortis récemment sur les consoles de salon sont si complexes qu'il n'est pas possible d'y jouer en famille". Objectif de la Wii: "mettre un terme à cette tendance" pour faire de sa machine "un loisir familial".

Aux oubliettes la haute-définition. Pas de lecteur DVD, de disque dur intégré ni de processeur ultra-rapide. Non, avec sa nouvelle console, le créateur du plus célèbre personnage de jeux vidéo - alias le plombier italien Super Mario - mise sur un prix abordable et une jouabilité originale pour faire chavirer les fans du genre et conquérir une clientèle plus grand public, incluant la gente féminine ou même les seniors.

Afin de tirer son épingle du jeu dans la grande bataille de Noël qui s'annonce face à la PS3 de Sony et la XBox 360 de Microsoft, Nintendo a donc pris le parti de cultiver ses différences, au premier rang desquelles figure le prix. Ainsi, la Wii sera commercialisée à 249,99 dollars (249 euros en France), soit la moitié de la somme qu'il faudra débourser pour acquérir une PS3. La console, qui débarquera dans l'archipel nippon le 2 décembre puis gagnera l'Europe le 8 décembre, sera en outre livrée avec une curieuse télécommande... C'est la principale innovation de la machine: une sorte de manette tactile sans fil qui permet de jouer en mimant des mouvements naturels reproduits par ses personnages à l'écran.

Avec cette trouvaille et les possibilités d'applications qui en découlent, Nintendo espère convertir aux jeux vidéo des publics réticents a priori, comme pour ses consoles portables DS. Dans le monde, ces machines de poche dotées d'un double écran tactile et d'un stylet rencontrent un succès considérable, suscité notamment par la popularité d'une série de jeux intuitifs et décalés, à l'instar de "Brain Age". Nintendo en a déjà écoulé plus de 27 millions d'exemplaires, à tel point que les cadences de production n'arrivent pas à suivre le rythme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :