General Motors annonce une perte de 10,6 milliards de dollars en 2005

 |  | 335 mots
Lecture 2 min.
Le constructeur américain relève son estimation de perte annuelle de 2 milliards de dollars, alors qu'il attendait précédemment un déficit de 8,6 milliards. Le groupe explique que cette révision est liée à des charges de restructuration. Il reconnaît avoir commis des erreurs comptables depuis 2000.

La situation financière de General Motors est loin d'être rassurante. Le constructeur américain vient de relever de 2 milliards de dollars ses estimations de perte sur l'ensemble de l'exercice 2005. Au lieu des 8,6 milliards de dollars de pertes qu'il prévoyait initialement, le groupe annonce désormais que ce chiffre sera de 10,6 milliards de dollars. Par action, la perte sera donc de 18,69 dollars.

Cette perte colossale est liée aux nouvelles charges de restructuration que le groupe a dû enregistrer l'an dernier. "Le résultat définitif en 2005 inclura les charges de restructuration déjà annoncées en Amérique du Nord, un accroissement des coûts liés à la mise en redressement judiciaire de Delphi, et un amortissement lié à la baisse de la valeur de l'activité financière GMAC de 439 millions de dollars", souligne GM dans un communiqué.

GM attend en effet un niveau de charges lié à la restructuration nord-américaine de 1,7 milliard de dollars, alors que précédemment il tablait sur des charges de 1,3 milliard. Ces provisions comprennent une estimation du coût des futurs contrats salariaux qui doivent remplacer des contrats existants et expirant en septembre 2007, et font toujours l'objet de négociations avec le syndicat Union Auto Workers.

En outre, la mise en faillite de l'équipementier automobile Delphi, son ancienne filiale, qui est sous la protection du Chapitre 11 américain, aura un impact proche de 5,5 milliards de dollars, si les négociations avec les syndicats de Delphi se poursuivent. "Le coût total se situe dans le bas d'une fourchette comprise entre 5,5 et 12 milliards de dollars", assure ainsi GM.

Et pour mettre un terme à une année calamiteuse GM, qui publiera ses comptes dans la quinzaine, profite de ces annonces pour préciser qu'il avait commis des erreurs comptables en 2000, 2001, mais aussi au premier trimestre 2005. "Les investisseurs ne doivent pas continuer à considérer comme fiables les annonces financières du premier trimestre 2005", affirme GM...

Vendredi, l'action General Motors cède 3,33% 21,48 dollars, à New York en milieu de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :