Ford chute en Bourse sur la perspective d'une perte colossale

 |   |  270  mots
D'après le journal américain Detroit News, le constructeur automobile, qui annoncera demain les nouvelles étapes de son plan de restructuration, pourrait afficher une perte avant impôts comprise entre 8 et 9 milliards de dollars au titre de 2006. Cette rumeur pèse sur le titre en Bourse.

Alors que la presse américaine faisait déjà état hier d'une accélération de la restructuration de Ford, qui pourrait allier jusqu'à 40.000 suppressions de postes, elle révèle aujourd'hui que le constructeur automobile américain pourrait annoncer une perte avant impôts comprise entre 8 et 9 milliards de dollars au titre de 2006. C'est en tout cas ce que dévoile le journal Detroit News.

Selon ce dernier, qui s'appuie sur un rapport interne du service financier du groupe daté du 6 septembre, l'activité automobile à elle seule devrait ainsi subir une perte de l'ordre de 5,6 à 5,9 milliards de dollars. "Nous ne commentons pas les spéculations", s'est contenté de déclarer Oscar Suris, porte-parole de Ford, cité par Reuters. Ces informations pèsent en tout état de cause sur le titre du constructeur automobile. L'action chutait de 2,50% à 8,96 dollars en milieu de séance, à New York.

Ford traverse une période très difficile, à l'instar de son concurrent General Motors. Outre ses difficultés financières, le groupe a subi début octobre une profonde mutation au sein de son management. Le constructeur a nommé à sa tête un ancien de Boeing, Alan Mulally, en remplacement de Bill Ford Jr, arrière-petit-fils du fondateur, au vu des mauvais résultats du groupe. Ford a en effet accusé une perte nette de 1,45 milliard de dollars au premier semestre, après un bénéfice net de 2,1 milliards sur l'ensemble de 2005.

Le groupe devrait dévoiler demain les nouvelles étapes de son plan de restructuration, a-t-il fait savoir jeudi dans un communiqué, au terme d'une réunion de deux jours de son conseil d'administration.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :