Essilor affiche une croissance solide au second trimestre

 |   |  382  mots
Le leader mondial de l'optique ophtalmique, Essilor, a annoncé une croissance de son chiffre d'affaires de 15,1% au premier semestre 2006. Le groupe a également déclaré avoir fait l'acquisition de cinq laboratoires de prescription aux États-Unis. Des annonces bien accueillies par le marché.

Le fabricant français de verres ophtalmiques Essilor a réalisé au premier semestre 2006 un chiffre d'affaires de 1,36 milliard d'euros, en hausse de 15,1% et de 8,7% à périmètre et taux de change constants. "Essilor a bénéficié d'une forte demande pour ses verres à valeur ajoutée et pour ses nouveaux produits, notamment Varilux Physio, le verre progressif lancé mondialement au cours des six premiers mois de l'exercice", a déclaré le groupe dans un communiqué.

Ainsi la croissance organique très forte au premier trimestre (+11,5%) est restée soutenue au second trimestre avec une progression des ventes de 6,1% et ce malgré une base de comparaison élevée avec le deuxième trimestre de l'exercice précédent. L'effet de périmètre (+3,7%) comprend les acquisitions effectuées en 2005 ainsi que les premières acquisitions de 2006, notamment plusieurs laboratoires de prescription aux États-Unis et les prises de participations dans les groupes GKB en Inde et Polylite à Taïwan, a indiqué le groupe.

Par région, le Français a vu ses ventes augmenter de 7,6% au premier semestre en Europe, de 21,4% en Amérique du Nord, de 23% en Asie-Océanie, et de 26,4% en Amérique latine. Le groupe a cependant relevé que sa croissance en Europe avait un peu ralenti au deuxième trimestre, après un premier trimestre très vigoureux.

Essilor a rappelé qu'au cours des six premiers mois de l'année, il avait réalisé 15 opérations de croissance externe représentant un chiffre d'affaires en année pleine de 51 millions d'euros. Le groupe a annoncé dans le cadre de sa politique de croissance externe, les rachats de cinq laboratoires américains de prescription : Future Optics, à Largo (Floride), Ozarks Optical, à Springfield (Missouri), Precision Optical, à Gallaway (Tennessee) et Precision Optical Laboratory, à Hartford (Connecticut) et Homer Optical Company, le 12ème laboratoire américain indépendant, qui détient quatre laboratoires de prescription situés dans le nord-ouest des États-Unis. Ces acquisitions représentent un chiffre d'affaires total de l'ordre de 30 millions de dollars, selon le groupe.

Le titre s'adjugeait la plus forte hausse du CAC 40 en fin de séance, avec une progression de 2,84% à 77,75 euros. Les opérateurs saluent un "bon" chiffre d'affaires semestriel, porté par un marché du verre correcteur bien orienté, avec notamment le succès des verres progressifs Varilux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :