Toyota produit en terre américaine un pick-up pour concurrencer GM et Ford

 |   |  573  mots
Fort de son succès avec les berlines, le constructeur japonais compte tailler des croupières aux Américains sur le marché des pick-up. Il a ouvert vendredi dans ce but une nouvelle usine au Texas. Elle fabriquera son nouveau Tundra.

Toyota a inauguré officiellement vendredi sa nouvelle usine de San Antonio (Texas) chargée d'assembler la version 2007 de son "Tundra", un gros pick-up qui ambitionne de rivaliser avec les modèles à succès des américains General Motors ou Ford.

Lorsque l'usine atteindra sa vitesse de croisière, Toyota, qui est déjà le constructeur généraliste qui affiche les profits les plus confortables de la profession, devrait être sur le point de dépasser General Motors pour devenir le numéro un mondial en termes de nombre de véhicules produits. Une passation de pouvoir qui devrait intervenir dès le début de l'année prochaine.

Le choix du Texas pour produire le nouveau Tundra n'est pas un hasard: Toyota s'implante au coeur du marché des pick-up aux Etats-Unis. De quoi donner des sueurs froides aux constructeurs américains qui traverse une des pires crises depuis dix ans et peinent à moderniser leur gamme face à des Asiatiques très entreprenants.

Le succès de Toyota résume à lui seul les problèmes de GM et Ford. Le groupe japonais a quasiment doublé sa part de marché aux Etats-Unis depuis le milieu des années 90, grâce au succès des petites berlines. Alors que les Américains se concentraient sur les 4x4, beaucoup plus rentables, ils ont délaissé le marché des berlines et ont aujourd'hui toutes les peines du monde à rebâtir une image de solidité et de fiabilité.

Même avec la hausse des prix du carburant, et l'essoufflement du marché immobilier qui n'incite pas à la consommation, plus d'un véhicule sur six vendu aux Etats-Unis (hors poids lourds) reste un pick-up, selon David Terebessy, du cabinet CSM Worldwide. Et le reflux récent des prix à la pompe aux Etats-Unis (la barre symbolique des 3 dollars le gallon a été franchie un moment avant de redescendre vers les 2,25 dollars) a redonné un peu de couleur au marché des 4X4 outre-Atlantique.

Poursuivant la tendance de septembre, qui avait vu les ventes de "trucks" progresser de 5,3% (toutes marques confondues) tandis que les berlines déclinaient, les immatriculations en octobre ont redonné la préférence aux gros véhicules. Ils ont augmenté de 32% chez GM, de 9,3% chez Chrysler et de 5% chez Ford par rapport aux mois d'octobre 2005. Malgré tout, les spécialistes ne veulent pas parler de véritable reprise de ce segment. Les constructeurs américains n'hésitent pas à proposer des rabais de plus en plus importants (jusqu'à 4.000 dollars par véhicule) pour tenter de séduire le client.

Toyota n'en est pas à sa première tentative sur le marché des pick-up mais ses efforts avaient jusqu'à présent été peu couronnés de succès. En effet, par le passé, Toyota avait fait chou blanc parce qu'il avait tenté de marquer sa différence par rapport à la concurrence ce qui l'avait amené à proposer un véhicule trop petit, pas assez puissant, et aux lignes banales. Le nouveau Tundra bénéficiera de la plus grosse campagne de lancement jamais organisée par Toyota, assure Brian Smith, responsable de Toyota pour les véhicules lourds.

Il sera proposé en février 2007 avec trois configurations de cabines, trois motorisations différentes, et un poids de charge de cinq tonnes - des caractéristiques qui le font rivaliser avec le Silverado de Chevrolet ou le F-150 de Ford. Toyota compte en vendre 200.000 exemplaires l'an prochain, et 5.000 à 6.000 aux flottes commerciales telles que les loueurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :