Le chiffre d'affaires d'Iliad en forte croissance

 |  | 363 mots
Lecture 2 min.
La maison mère de Free a généré un revenu de 724 millions d'euros en 2005, un chiffre en hausse de 47% sur un an.

Iliad a conforté en 2005 sa position de numéro deux du marché de l'ADSL derrière France Télécom. En fin d'année, le groupe revendiquait 1,595 million d'abonnés, soit une croissance de 10,3%. Surtout, le chiffre d'affaires a fait un bond annuel de 47% à 724 millions d'euros, légèrement au-dessus de la fourchette de prévision du marché qui allait de 710 à 720 millions d'euros. Free a donc réussi à faire croître tout au long de l'année le revenu moyen par abonné (ARPU). Ainsi, au deuxième semestre 2005, les "services optionnels à valeur ajoutée" ont généré 47,3 millions d'euros, contre 27,5 millions au premier semestre.

Près de 95% du parc d'abonnés disposaient d'une Freebox, le terminal donnant accès à Internet, à la téléphonie et à la télévision. Ceci dit, 195.000 clients seulement avaient opté pour la télévision, soit 12% de la base. 70,2% du parc de clients étaient connectés à une offre "dégroupée", c'est-à-dire gérée directement par Free et non par France Télécom. L'objectif de l'opérateur alternatif est en effet de dégrouper ses clients au maximum, dans la mesure où c'est de cette façon qu'il génère le plus de bénéfices. "La marge brute par abonné dégroupé de 20 euros a bien été maintenue tout au long de l'année 2005 et plus particulièrement au quatrième trimestre", précise le groupe dans un communiqué. Pour le premier trimestre 2006, Free prévoit de recruter autant d'abonnés que l'an passé, c'est-à-dire près de 150.000 nouveaux clients.

Reste que cette hégémonie pourrait être ébranlée par Neuf Cegetel, fusionné l'an passé, et qui a passé la vitesse supérieure dans le recrutement de clients avec ces derniers mois une campagne de communication d'ampleur. Ainsi, l'opérateur revendiquait fin 2005 1,17 million de nouveaux clients. S'il est encore loin de Free, il l'a dépassé dans le recrutement de clients, avec 156.000 nouveaux abonnés au quatrième trimestre contre 149.000 pour Free. Le groupe vise toujours plus de 2 millions de clients avant la fin 2007.

A Paris, le titre Iliad termine la journée quasiment inchangé, sur un gain de 0,09%, à 54,90 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :