Le Zune, l'anti-iPod de Microsoft, champion de l'incompatibilité...

 |   |  514  mots
Le nouveau baladeur Zune est incompatible avec le système de gestion des droits numériques de Microsoft et avec son nouveau système d'exploitation Vista. Des handicaps supplémentaires pour s'imposer dans sa bataille face à Apple, qui n'est pas gagnée d'avance.

A quoi joue donc Microsoft avec son Zune? On croyait que le nouveau baladeur numérique du géant du logiciel voulait s'imposer comme le rival de l'ultra-dominant iPod d'Apple. Et pour ce faire, bien qu'arrivant tardif sur ce marché, il avait un atout de taille: la base installée de PC dont Microsoft contrôle le système d'exploitation, et son système de gestion des droits numériques (DRM) utilisé par une large gamme de plates-formes de ventes de musique en ligne, de Napster à AOL Music en passant par Virgin Mega ou Fnac.com. Face au système fermé d'Apple, dont l'iPod n'autorise que la lecture des titres musicaux achetés sur iTunes Music Store et utilisant le DRM propriétaire AAC de la firme à la pomme, le Zune semblait devoir s'inscrire dans un monde plus ouvert.

Erreur. Il est incompatible avec le label "PlayforSure" que Microsoft lui-même avait attribué, dans une offensive de communication anti-iPod, à tous les modèles de baladeurs lisant des titres à son format de DRM (WMA). Le Zune n'acceptera de lire que les fichiers protégés par la nouvelle version de DRM mise en place sur sa boutique ZuneMarketplace. Les discothèques de titres achetés sur le premier magasin en ligne MSN Music de Microsoft ne pourront donc être transférées sur le nouveau Zune. Les consommateurs, qui réclament de longue date l'interopérabilité des plates-formes et des matériels, apprécieront...

Comme si cela ne suffisait pas, la blogosphère s'émeut depuis 48 heures d'une autre incompatibilité révélée par le site AppleInsider: celle du Zune et du nouveau système d'exploitation Vista, annoncé par Microsoft comme le plus abouti des systèmes pour les loisirs numériques. Seuls ceux qui décideront de garder leur bon vieux Windows XP pourront faire fonctionner leur Zune.

Selon le site d'information ZDNet, il s'agirait d'une question de planning de sorties. Microsoft n'aurait pas eu le temps de faire se rapprocher et travailler ensemble les deux équipes de développement de ces deux produits, pourtant considérés comme stratégiques. Il a tout de même promis de remédier au problème dès le début de l'année prochaine, au moment où sortira la version grand public de Vista.

Bref , Microsoft semble avoir traité un peu à la légère les deux atouts sur lesquels pouvaient tabler le Zune face à l'iPod. Restent les handicaps à surmonter: un appareil plus épais au design moins élégant et à la couleur moins heureuse que celles du "slimissime" iPod Nano, pour un prix plus élevé justifié par une fonction Wi-fi permettant d'échanger des contenus avec sa "communauté".

Là où Sony, pourtant inventeur du walkman, n'a pas réussi, la partie de Microsoft dans la musique est donc loin d'être gagnée. Mais Microsoft a démontré avec sa console de jeu XBox qu'il pouvait, avec le temps et les moyens, détrôner un leader en faisant irruption dans un nouveau secteur. Quant à faciliter la vie des utilisateurs, c'est une autre histoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :