Thomson espère être dans le vert en 2006

 |  | 381 mots
Lecture 2 min.
Le groupe électronique était encore en perte en 2005 en raison de coûteuses cessions. Bien que prudent pour 2006, il assure être cette fois sur la voie des bénéfices et annonce une augmentation du dividende.

Séance de rattrapage pour Thomson. Le groupe électronique français a réservé, à l'occasion de la publication de ses résultats annuels, des annonces légèrement meilleures que celles faites début février, actant d'un avertissement sur ses résultats (lire ci-contre). La marge des activités "Media & Entertainment", nouveau coeur d'activité de Thomson fondé sur les services à l'industrie audiovisuelle et du cinéma, est finalement ressortie à 9,3% à 505 millions d'euros, "légèrement supérieure à l'annonce du 2 février", souligne le groupe dans un communiqué. Cette activité a généré pour 409 millions d'euros de cash.

En revanche, pour 2006, Thomson confirme ses objectifs révisés en baisse. Il attend toujours une croissance de ses ventes limitée à 8,5%. La marge d'exploitation de "Media & Entertainment" s'inscrira bien en recul de 0,5 point par rapport à 2005 à 8,5%. Au début du mois, le groupe avait annoncé des ventes inférieures à ses prévisions, en raison d'un mois de décembre défavorables aux ventes de décodeurs et aux services pour DVD.

Plus grave, Thomson pensait que cette dernière activité arrivait à maturité plus rapidement que prévu, revoyant ses perspectives de croissance 2006 à un taux inférieur à 10%, plutôt que supérieur. D'ailleurs, "le groupe reste prudent sur les perspectives de chiffre d'affaires de ses activités matures", indique Thomson dans un communiqué. Pour maintenir ses niveaux de cash, Thomson a ainsi prévu de limiter les investissements dans les activités DVD.

Sur l'ensemble de l'exercice, Thomson est à nouveau dans le rouge avec une perte de 574 millions d'euros, contre -561 millions d'euros un an avant. Le groupe continue de payer cher son virage stratégique et la sortie de l'électronique grand public. Il subit ainsi une perte de 749 millions d'euros (contre 885 millions d'euros en 2004) liée aux cessions d'actifs, dont 676 millions d'euros uniquement dus à la vente des tubes cathodiques à l'indien Videocon. Pour 2006, il espère maintenant un résultat net positif.

Enfin, le groupe indique que la fin du programme d'acquisition du "Plan à deux ans" et les diverses cessions vont permettre de poursuivre la stratégie de rémunération des actionnaires. Thomson va proposer le versement d'un dividende à 0,30 euro par action, soit une augmentation de 5,3% sur un an.

A Paris, le titre gagne 5,89% en fin de séance, à 14,91 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :