Mittal Steel confiant pour son OPA sur Arcelor

 |   |  372  mots
Le leader mondial de la sidérurgie croit au bon déroulement de son offre de rachat sur Arcelor. Il affirme que les actionnaires et les hommes politiques comprennent la logique de son offre. Il affiche également des résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre.

Mittal Steel s'est dit confiant, ce matin, quant au déroulement de son offre de rachat de 18,6 milliards d'euros lancée sur le sidérurgiste européen Arcelor. "Nous sommes satisfaits de la réception positive réservée à notre offre et sommes convaincus que l'on progresse vers la mise en place du cadre réglementaire de l'offre", a déclaré Lakshmi Mittal, le patron du sidérurgiste anglo-néerlandais. Concernant la possibilité de surenchère, Lakshmi Mittal a indiqué qu'il ne comptait pas augmenter son offre sur Arcelor.

D'ailleurs, son fils Aditya Mittal, qui est aussi le directeur financier de Mittal Steel, a déclaré qu'il avait rencontré entre 30 et 40% des actionnaires d'Arcelor et que leur "réponse est positive". Selon lui, "ils comprennent la logique stratégique de la transaction". Même son de cloche pour les hommes politiques qui, selon Lakshmi Mittal "commencent à comprendre la logique de l'OPA". Toutefois, son fils a reconnu qu'il "était trop tôt pour dire si les actionnaires accepteront le prix de l'offre".

Le numéro un mondial de l'acier a fait ces déclarations en marge de la présentation de ses résultats annuels, dopés par le quatrième trimestre. Sur les trois derniers mois de l'exercice 2005, le bénéfice net par action s'établit à 0,92 dollar par action, alors que les prévisions d'analystes tablaient sur 0,75 dollar. Le chiffre d'affaire du quatrième trimestre a augmenté de 14,2% à 7,05 milliards de dollars.

Les analystes attendaient pour leur part un chiffre d'affaires de 7,40 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice atteint 3,36 milliards de dollars soit 4,90 dollars par action, en baisse de 32% sur un an. Le chiffre d'affaires du groupe a pourtant progressé de 26% à 28,132 milliards de dollars.

Mittal Steel prévoit pour le premier trimestre 2006 une hausse du coût de ses ventes, et souligne l'impact de "la hausse du coût du gaz naturel". "Nous tablons sur une hausse du bénéfice opérationnel par rapport au quatrième trimestre 2005", estime le groupe. Mittal Steel s'attend à une progression de 10% environ de ses livraisons, tandis que les prix moyens de vente devraient stagner.

A la Bourse d'Amsterdam, le titre Mittal Steel a clôturé en recul de 1,73% à 28,42 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :