Hausse sensible du chiffre d'affaires trimestriel d'Aéroports de Paris

 |   |  359  mots
ADP a v u ses ventes progresser de 8,5% au troisième trimestre et de 7,2% sur neuf mois. Le groupe aéroportuaire profite de l'augmentation du trafic aérien.

Aéroports de Paris (ADP) annonce vendredi avoir réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 8,5% à 539 millions d'euros au troisième trimestre comparé. Sur neuf mois, il progresse de 7,2%, à 1,528 milliard.

Cette croissance "soutenue" résulte pour une forte part, de la hausse du chiffre d'affaires des services aéroportuaires tirée par l'augmentation du trafic (+ 4,6% sur neuf mois), par la hausse des tarifs des redevances aéronautiques et par le dynamisme des activités commerciales", souligne le PDG d'ADP Pierre Graff dans le communiqué du groupe.

Sur le trimestre, "la croissance a été un peu plus soutenue qu'au premier semestre", en raison notamment du fort trafic de l'été, et de la hausse des redevances aéroportuaires de 5% au 15 mai, qui a eu "pour la première fois un impact au troisième trimestre", a précisé vendredi le directeur général adjoint d'ADP en charge des finances Laurent Galzy.

L'activité services aéroportuaires, la principale d'ADP, a progressé de 7,5% sur le trimestre à 446 millions d'euros et de 7% sur neuf mois, à 1,273 milliard d'euros. Au sein de ce segment, le produit de la taxe d'aéroport a notamment augmenté de 12% sur neuf mois à 264,8 millions d'euros, tandis que le chiffre d'affaires des redevances aéronautiques (atterrissage, passagers, stationnement avion et carburant) avançait de 5,8% à 501 millions d'euros.

Toujours dans l'activité services aéroportuaires, les produits commerciaux (boutiques, bars et restaurants, location de véhicules) enregistrent une hausse de 7,6% à 155,1 millions d'euros.L'activité immobilière du groupe progresse de 6,3% sur neuf mois, et les activités des filiales de 17,2%.

Au seul troisième trimestre, les mesures anti-terrroristes, suite aux attentats manqués de Londres, ont eu un impact de "un million d'euros sur les commerces", plus fort en août, puis atténué ensuite, a précisé Laurent Galzy.

ADP confirme ses prévisions de croissance du trafic annuel de passagers en 2006, relevées en juillet, et prévoit une hausse comprise entre 4% et 4,5%. Le groupe table sur une croissance des revenus et de l'EBITDA (résultat brut d'exploitation) "un peu supérieure" annonce le directeur général adjoint en charge des finances.

Le titre ADP reculait vendredi à la clôture de 0,36% à 55,20 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :