L'inflation espagnole accélère légèrement en juin à 2,5%

 |  | 270 mots
L'inflation a accéléré légèrement au mois de juin en Espagne, progressant de 2,5% sur un an, contre 2,4% au mois de mai. Elle demeure somme toute sage au regard du dynamisme de l'économie espagnole.

L'Espagne continue d'enregistrer l'inflation la plus élevée des grandes économies de la zone euro. Les prix à la consommation affichent une hausse de 2,5% en juin sur un an, selon des données provisoires de l'Institut national de la statistique (INE). "La demande intérieure continue de croître plus vite que son potentiel", souligne José Carlos Diez, le chef économiste d'Intermoney SA.

L'économie espagnole continue de faire preuve d'un dynamisme exceptionnel en Europe puisque la croissance se maintient à un rythme supérieur à 4% l'an. "Plus ça change, plus c'est pareil", ironise Tanguy Simon, économiste à la Société Générale. Les trimestres passent et l'économie espagnole continue d'enregistrer une croissance à la fois forte et stable. La croissance devrait atteindre 3,7% en 2007 après 3,9% en 2006.

Malgré cela, "les hausses de salaires négociées demeurent maîtrisées", souligne la Société Générale. Les accords signés depuis le début de l'année font état d'une hausse moyenne des salaires de 2,9% pour 2007 contre 3,3% en 2006, selon les données du ministère du Travail.

Deux raisons à cela. Le reflux de l'inflation a permis l'an passé de limiter l'activation des clauses de sauvegarde, un mécanisme qui permet aux salariés de bénéficier d'un rattrapage quand on constate en fin d'année que la hausse des prix dépasse les prévisions initiales. Enfin, le tassement prévisible du marché du travail est peu favorable aux hausses de salaires. "Le rythme de créations d'emploi plafonne et le taux de chômage semble avoir atteint un plancher à 8,5% de la population active", souligne la Société Générale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :