Dow Jones : Succès en vue de Rupert Murdoch

Selon le Wall Street Journal, News Corp a obtenu le soutien d'assez de membres de la famille Bancroft pour racheter le groupe Dow Jones.

Rupert Murdoch est en passe de toucher au but. Le magnat australien des médias devrait ainsi prendre le contrôle du groupe Dow Jones après avoir obtenu 32,4% sur les 64% des droits de votes détenus par la famille Bancroft, selon une information publiée ce mardi par le site Internet du Wall Street Journal.

Bénéficiant du soutien des autres actionnaires du groupe, l'offre de News Corp n'avait besoin que de 30% des 64% de ces droits de votes. Une victoire serrée pour Rupert Murdoch, qui aurait préféré avoir une caution plus large de la famille Bancroft avant de présenter son offre devant les actionnaires.

Les 33 membres adultes de la famille héritière du groupe presse américain ont longtemps été divisés sur l'offre de 5 milliards de dollars (3,6 milliards d'euros) soumise début mai par News Corp. Une partie était prête à céder à cette offre alléchante et à sa prime de 65% par rapport au cours de l'action avant l'officialisation de l'offre.

Une autre partie de la famille Bancroft était en revanche opposée au rachat du fleuron familial par Rupert Murdoch, craignant que le milliardaire australien n'intervienne dans la ligne éditoriale des publications. Ce dernier a tenté de rassurer en concluant un accord portant sur l'indépendance éditoriale puis en proposant de nommer Paul Steiger, ancien directeur de la rédaction du Wall Street Journal, au nouveau conseil d'administration.

Christopher Bancroft et Jim Ottaway se sont notamment montrés très actifs pour empêcher la vente de Dow Jones au groupe de Rupert Murdoch, déjà propriétaire de 110 journaux à travers le monde et du puissant réseau de chaînes télévisées Fox, dont fait partie Fox News. Mais leurs nombreuses tentatives pour trouver d'autres repreneurs ont échoué. Tout comme la contre offre présentée par Brad Greenspan, fondateur du site Internet MySpace.

Propriétaire du Wall Street Journal, deuxième quotidien nord-américain en terme de diffusion, avec un tirage de 2,6 millions d'exemplaires, du magazine Barron's, et de l'agence de presse Dow Jones, le groupe de presse américain apparaît comme une pièce essentielle dans la stratégie d'implantation dans l'information financière de News Corp. Ce dernier lancera ainsi le 15 octobre prochain la chaîne Fox Business pour concurrencer l'incontournable leader CNBC. Dans cette optique, le rachat du groupe Dow Jones pourrait déstabiliser la filiale de NBC, dont une partie importante des informations qu'elle diffuse est fournie par le Wall Street. L'accord de partenariat entre les deux groupes court en principe jusqu'en 2012. Latribune.fr

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.