Virgin Atlantic va lancer une compagnie 100% classe affaires

 |   |  221  mots
La compagnie aérienne du milliardaire Richard Branson veut lancer dans les 12 à 18 mois une nouvelle compagnie uniquement réservée à la classe affaires.

Virgin Atlantic veut renforcer sa positon sur le marché lucratif de la classe affaires entre les Etats-Unis et l'Europe. La deuxième compagnie long-courrier du Royaume-Uni, derrière British Airways, va ainsi lancer avant la fin 2008 une compagnie exclusivement réservée à la classe affaires. Les premiers vols relieront sans escale New York à Paris, Francfort, Milan, Zurich et Londres. D'autres destinations nord-américaines devraient être desservies les mois suivants.

Alors que le récent accord "ciel ouvert" transatlantique, qui entrera en vigueur le 30 mars 2008, va permettre à toutes les compagnies européennes d'effectuer des liaisons transatlantiques depuis Heathrow, Virgin Atlantic espère ainsi faire face à cette concurrence nouvelle. Actuellement, seules quatre compagnies aériennes, British Airways, Virgin Atlantic, Continental Airlines et United Airlines, peuvent relier les Etats-Unis sans escale depuis le premier aéroport européen.

Virgin Atlantic, qui devrait acquérir quinze appareils et utiliser certains de ses Boeing 787, va entamer des discussions avec les quatre grands constructeurs, Airbus, Boeing, Bombardier et Embraer, pour mettre au point un avion aménagé. Les compagnies Maxjet, Silverjet et Eos proposent déjà, avec succès, des liaisons entièrement classe affaires entre Londres et les Etats-Unis. En France, la compagnie L'avion, fondée par Marc Rochet, ancien président d'AOM - Air Liberté, propose le même service entre Orly et New York.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :