Soir de défaite au parti communiste

 |   |  311  mots
Le PC, avec entre 4 et 5% des suffrages, ne devrait plus avoir de groupe à l'Assemblée nationale. Le parti reste mobilisé pour le second tour.

La foule n'était pas au rendez-vous au siège du parti communiste français pour cette soirée électorale. A peine une dizaine de militants communistes étaient présents place du Colonel Fabien pour l'annonce du résultat du premier tour des élections législatives. Avec 4 à 5% des suffrages, le PCF devrait obtenir 6 à 12 sièges, perdant ainsi son groupe à l'Assemblée nationale.

"Il n'y a pas de surprise, on s'attendait à ce raz de marée de droite", résume une militante communiste. "Je suis satisfait que le parti ne disparaisse pas de l'Assemblée nationale, même si le vague de droite m'inquiète", ajoute un second militant. "C'est très dur mais c'est le cas pour l'ensemble de la gauche, a réagi un responsable du parti. L'urgence c'est aujourd'hui une mobilisation générale entre les deux tours, on aura le temps de penser à l'avenir après". Un congrès extraordinaire sera convoqué dans les prochains mois. "Mais il n'y aura pas de congrès miracle. Il faut du temps pour travailler et réfléchir, poursuit-il. Marie-George Buffet a la légitimité nécessaire pour rester en place. Le congrès ne sera pas une guerre des chefs mais un moment de réflexion."

De son côté, Patrice Cohen-Séat, membre du conseil national du PCF, a précisé qu'une trentaine de candidats communistes seraient présents au second tour. "Le score du parti communiste pourrait se situer entre 4 et 5%. Si ces indications se confirment, cela marquerait un redressement significatif par rapport à celui de la présidentielle. Il pourrait même atteindre ou dépasser celui de 2002, a-t-il déclaré, lors d'un point presse. "L'objectif du groupe parlementaire communiste et républicain à l'Assemblée est parfaitement réalisable. Cela demande que toutes les forces de gauche se rassemblent autour des candidats communistes présents au second tour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :